Dimanche 18 janvier 2015 — Dernier ajout lundi 19 janvier 2015

Visite pastorale de Mgr Denis Moutel dans la zone de Guingamp

Semaine du samedi 10 janvier au dimanche 18 janvier 2015

Dimanche 18 janvier 2015

Ce dimanche matin les paroissiens des paroisses de Bégard, Bourbriac et Guingamp convergent vers la Basilique Notre Dame de Bon Secours pour l’eucharistie de clôture de la visite pastorale.
Moment de communion souligné par la procession des bannières.
Moment d’espérance avec l’appel des jeunes qui commencent un chemin de préparation à la confirmation
Moment de ressourcement et d’envoi autour du partage de la Parole et du Pain.

Extraits de l’homélie de Mgr Moutel "Au terme d’une semaine de visite pastorale, la Parole de Dieu que nous recevons ce dimanche nous met en présence de ceux qui se découvrent appelés par Dieu :

Seigneur, tu m’appelles … et moi, je te réponds …/…"}

Seigneur, tu m’appelles …

Je ne peux le dire qu’avec le temps. Je ne peux le dire qu’avec le cœur. Je ne peux le dire qu’avec les autres.

Avec le temps …

Il a fallu du temps au jeune Samuel pour comprendre l’origine du message qui lui est adressé. Par quatre fois le Seigneur appelle Samuel : ce n’est pas une répétition de mauvais goût mais la lente préparation du cœur de l’enfant. C’est le temps que Dieu prend pour nous respecter et pour recueillir une réponse vraie qui soit vraiment la nôtre.
Rappelez-vous ce jour où vous vous êtes dérangés pour venir à l’Eglise ; ce jour-là, vous vous êtes ennuyés : rien d’autre que le vide. Mais c’est ce jour-là qui préparait déjà votre réponse d’aujourd’hui.
Une fois, trois fois, dix fois, j’ai entendu la même parole de l’Évangile et puis, un jour, j’ai compris à quoi elle m’appelait précisément dans ma vie. Ce jour-là, cette heure-là ont été décisifs et marquent notre mémoire. C’est pourquoi nos paroisses ne doivent pas se décourager dans leur mission d’annoncer l’Évangile et je suis heureux qu’ici, à Guingamp, Bourbriac, Bégard et Belle-Isle en Terre, on puisse voir surgir de nouvelles pousses sur des terrains où l’on attendait plus rien.

Avec le cœur …

L’appel du Christ prend la forme d’une question qui s’adresse au cœur : "Que cherchez-vous ?" : On n’est pas loin de l’appel de Dieu quand on descend dans son cœur pour y retrouver les choses essentielles. Il est une vie profonde qui vaut la peine d’être explorée, parce que c’est là, dans ce lieu de nos attentes et de nos espérances, dans notre conscience intime, que Dieu nous rejoint et nous attend. "Que cherchez-vous ?" : Cette semaine, la question du Seigneur a retenti directement ou indirectement dans diverses rencontres. "Que cherchez-vous ?" : dans l’agriculture, dans le monde sportif et l’éducation des jeunes, dans l’école, le soutien des familles, dans les rencontres de jeunes qui demandent parfois de la persévérance dans leur préparation. "que cherchez-vous ?" : que personne ne soit abandonné à sa solitude, que l’on trouve des chemins professionnels ou éducatifs qui fassent grandir la personne humaine dans toutes ses dimensions.
Nous sommes bien dans l’essentiel de la mission quand nous écoutons jusqu’au bout, en prenant notre temps, les joies mais aussi les tristesses, les réussites mais aussi les grandes pauvretés des gens que nous côtoyons dans nos communes, nos lieux professionnels ou lorsqu’ils adressent une demande à l’Eglise. Comme le disait un prêtre dans la belle rencontre que nous avons eu vendredi : « être prêtre, c’est donner le Christ dans la célébration de la messe, mais c’est aussi épouser vraiment les joies et les peines des gens ».
C’est ainsi que Jésus ressuscité a cheminé avec deux disciples sur la route de Jérusalem à Emmaüs. Il a d’abord écouté leur cœur embrumé de tristesse, bouleversé de chagrin, puis il s’est fait reconnaître en ouvrant doucement leurs yeux à la vérité plus profonde des Écritures.

Avec les autres …

"Seigneur, tu m’appelles …", je ne peux le dire qu’avec les autres. Le récit évangélique nous montre que l’appel de Dieu suit volontiers le chemin des relations humaines : l’amitié, la proximité des pêcheurs du lac. Il a fallu Eli pour que Samuel comprenne la vérité de l’appel de Dieu. Il a fallu Jean-Baptiste pour que les disciples suivent Jésus …/…

En terminant, je voudrais souligner deux choses qui ont fait mon admiration. La première, c’est votre souci d’être présents auprès des personnes que l’on risque toujours d’oublier parce que leur fragilité peut nous faire peur : les personnes qui sont à l’hôpital ou dans des maisons de retraites, les jeunes qui connaissent des difficultés pour accéder à l’emploi et qui manquent de confiance en eux, les enfants ou les jeunes qui portent un handicap et peuvent participer cependant à un pèlerinage ou suivre une catéchèse conduite pour eux.
La deuxième, c’est la fidélité de votre engagement, à vous les fidèles laïcs, notamment dans l’accompagnement des familles en deuil et la conduite de la prière chrétienne des obsèques : votre engagement, dans l’accueil ouvert et bienveillant, dans l’annonce audacieuse de l’espérance chrétienne, est irremplaçable.

Ainsi vous êtes appelés à suivre le Christ, comme disciples-missionnaires, suivant l’expression du pape François : missionnaires … parce que c’est une joie de partager le trésor que nous avons reçu et disciples … parce que nous n’avons pas fini de nous laisser convertir par Celui que nous annonçons.
Qu’il soit avec vous et qu’il vous bénisse tous dans ce printemps de l’Église, au pays de Guingamp"

La visite pastorale se termine par la bénédiction de locaux à la maison paroissiale du Vally mais rendez vous est pris pour une relecture de cette visite.

Homélie de Mgr Denis MOUTEL pour la clôture de la visite pastorale à Guingamp -  PDF - 17.3 ko
Homélie de Mgr Denis MOUTEL pour la clôture de la visite pastorale à Guingamp

Samedi 17 janvier 2015

La journée est sous le signe de la "Proposition de la foi"
Malgré le froid, les enfants catechisés des 3 paroisses et leurs parents se retrouvent nombreux à Kerprat pour une célébration festive. "Que ma bouche chante ta louange" Méditation chantée et gestuée sur le thème de l’appel : appel de Samuel … appel de Pierre … "Parle Seigneur ton serviteur écoute"

Dans un deuxième temps, les enfants rejoignent des ateliers pour préparer la célébration de Dimanche pendant que les parents partagent sur le thème de la famille à partir de quelques tweets du Pape Francois.

Mgr Moutel sur la prière en famille : "Vous avez dit que ce n’est pas facile de prier en famille … Pourquoi ne pas faire une école de « prière en famille » où vous partageriez, comme on a fait ce matin, pour vous aider à trouver de petits rites…une bougie, la bible, une attitude … Sur la route d’Emmaus, les disciples conversent avec Jésus. Ils parlent des événements qui viennent de se passer, de ce qui habite leur cœur, et Jésus les conduit jusqu’au partage du pain … La prière en famille peut tout simplement commencer par un court temps où on évoque ce qui s’ est passé dans la journée, les belles choses mais aussi les petits soucis, une sorte de gazette du soir … après chacun va dire dans le secret de son cœur une intention … On prend un court moment de silence … on dit un notre père … on lit un petit texte pris dans un livre pour enfants ou dans la Bible … Parfois on n’ose pas prier ensemble par pudeur mais on ne peut apprendre à prier que si on voit d’autres prier … Une chose qui a été déterminante dans ma vie : "voir mon père prier"

La journée se poursuit par un échange avec tous les groupes gravitant autour de la proposition de la foi : Catéchèse, Catéchuménat, préparation au Mariage, au Baptême, Bible en main, Partage d’évangile à domicile, équipes Notre Dame, Renouveau Charismatique, ACE, MCR, Éveil à la foi. Des charismes différents mais un même élan missionnaire avec la volonté d’accueillir largement, d’être attentif aux fragilités, d’ajuster sans cesse notre propre vie, de se laisser renouveler dans la foi reçue des apôtres par la prière, la lecture de la Bible et la formation.

16h45 : Les cloches de l’Église de Pédernec sonnent à toute volée pour inviter à la célébration de l’eucharistie en langue bretonne. "Gloar, Enor da Zoue, e lein an holl Nenvoù !" [1]. Célébration priante qui dit la foi profonde en même temps que l’attachement à une langue, à une culture et la fierté d’une appartenance.

Vendredi 16 janvier 2015

8h30 parking complet place du Vally … Jour de marché mais aussi rendez vous a la maison paroissiale pour l’eucharistie.

Ce matin, l’équipe épiscopale est "en sortie" et rejoint Mgr Moutel à Guingamp pour la rencontre hebdomadaire de travail signifiant ainsi le lien fort entre cette visite pastorale et toute la vie du diocèse.

L’après midi les prêtres et diacres de la zone de Guingamp rencontrent notre évêque pour un temps de partage sur leur mission. Partage dans la lucidité mais empli d’espérance et de joie … Beau témoignage sur la fécondité de la collaboration, dans la confiance et le respect, entre prêtres, diacres et laïcs engagés.

A 18h00 direction Ploumagoar oû de nombreux jeunes attendent leur évêque pour un temps d’échange puis un repas. Noël n’est pas loin : Mgr Moutel reçoit un cadeau très couleur locale qu’il s’ empresse d’endosser.

« non, non allez de l'avant … »
« non, non allez de l’avant … »
Pape François : « Chers jeunes, il est important que le sport reste un jeu. Il fait du bien au corps et à l’esprit seulement s’il reste un jeu … je ne vous invite pas seulement à jouer comme vous le faites déjà, mais à plus : à vous mettre »en jeu« dans la vie commune comme dans le sport … vous mettre en jeu avec les autres et avec Dieu ; ne pas se contenter d’un »match nul« médiocre, donner le meilleur de soi, dépensant sa vie pour ce qui en vaut vraiment la peine et qui dure toujours. Ne pas se contenter de ces vies tièdes, vies de »médiocres match nuls«  : non, non allez de l’avant … »

Puis tout le monde se dirige vers l’Église pour une veillée de prière sur le thème de la vocation. Chants alternent avec la lecture de l’évangile de Jean chap 15 et des témoignages de jeune, de couples, d’un aumônier d’hôpital.
Extraits de l’homélie de Mgr Moutel : "Pour que ma joie soit en vous ! On est appelé par Dieu pour être heureux … Jésus dit "je ne vous appelle plus serviteurs mais amis". Nous ne sommes pas appelés comme des serviteurs mais comme des amis. L’esclave, il exécute des ordres, il n’est pas dans la confidence, dans la confiance. Jésus nous appelle amis. Il veut nous faire connaître toute la joie, toute la miséricorde qui est dans le cœur de Dieu. Toute cette joie, toute cette miséricorde, Il veut vous la faire connaître.
Parfois on n’a pas envie de choisir d’aller vers Dieu. Dieu nous dit "ce n’est pas grave … c’est moi qui vous ai choisis". Il nous connaît et il se dit "tiens à elle, à lui je vais lui demander quelque chose de particulier". On reste libre d’accepter mais Il nous dit "j’ai besoin de toi"…. Il faut graver dans notre cœur que Jésus ne nous parle jamais pour nous attrister. "Je vous ai dit cela pour que votre joie soit grande, soit parfaite"

Jeudi 15 janvier 2015

Ce matin Mgr Moutel rejoint les enfants de l’école Saint Léonard pour un temps de prière puis les jeunes du Lycée Montbareil pour une célébration centrée sur le bonheur. A travers les chants, des poèmes, un diaporama, les jeunes ont exprimé leur regard sur le bonheur … "Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir"
Mgr Moutel commente le texte des béatitudes mettant en relief aussi comment dans leur formation et leur future profession (coiffure, esthétique) ils contribueront à apporter un peu de bonheur en particulier à tous ceux qui ont perdu confiance en eux.
La journée se poursuit par la visite des enfants des écoles de Bourbriac et de Plesidy. 16h00 : Grande activité à la maison de retraite de Bourbriac. Les résidents se préparent à accueillir Mgr Moutel et à vivre une célébration eucharistique …
Extraits de l’homélie de Mgr Moutel : "Moi, tout comme vous, je sais que le plus important c’ est mon cœur. Qu’est-ce que mon cœur a donné ? Je sais d’expérience que mon cœur est divisé … il y a du bon et du moins bon mais je dis avec vous à Jésus : si tu le veux, tu peux me purifier … tu peux me conduire à la vie éternelle.
Ce matin je le disais à des jeunes de Montbareil : "le visage est la fenêtre de l’âme. Quand on sourit malgré la souffrance, le Seigneur nous rénove par l’intérieur. Il nous embellit parce que, même s’il a été attaché sur le bois de la croix, il est ressuscité … il est dans la lumière …
C’est notre espérance et je vais vous porter tous dans la prière avec le pain et le vin que je vais offrir tout de suite dans la messe … je vais vous porter avec tout ce que vous avez fait dans votre vie, ce que vous vivez aujourd’hui et avec votre présence ici qui est si belle"
En soirée visite d’une exploitation avicole puis rencontre avec le monde sportif.
Pape François : "Chers jeunes, il est important que le sport reste un jeu. Il fait du bien au corps et à l’esprit seulement s’il reste un jeu … je ne vous invite pas seulement à jouer comme vous le faites déjà, mais à plus : à vous mettre « en jeu » dans la vie commune comme dans le sport … vous mettre en jeu avec les autres et avec Dieu ; ne pas se contenter d’un « match nul » médiocre, donner le meilleur de soi, dépensant sa vie pour ce qui en vaut vraiment la peine et qui dure toujours. Ne pas se contenter de ces vies tièdes, vies de « médiocres match nuls » : non, non allez de l’avant …"

Mercredi 14 janvier 2015

Mgr Moutel prend la route du Lycée agricole du Restmeur où il rencontre des jeunes de 3e et des classes de lycée. Revenant sur les attentats de la semaine passée, Mgr Moutel insiste sur la liberté d’expression, la valeur sacrée de la vie, la nécessité de développer son discernement pour ne pas se laisser entraîner dans la violence. Il invite les jeunes à faire confiance à eux mêmes et aux autres pour un meilleur "vivre ensemble". Puis Mgr Moutel rencontre les enseignants des écoles à St Léonard.

12h00 : la communauté de Kerprat réunit les religieuses des trois paroisses pour un temps de prière et d’échange avec Mgr Moutel.

14h00 : Direction l’hôpital pour une célébration puis des visites dans les chambres de divers services de l’EPADH. Moment dense … La rencontre passe par quelques mots tout simples, une main serrée, un regard, une bénédiction donnée … Mais les sourires disent la joie apportée et reçue.

17h30 : Rencontre des élus. Présentation de l’agglomération et de la communauté de communes. Partage d’une volonté forte de servir l’homme quelques soient les orientations politiques. Lucidité devant les difficultés et les défis à relever mais espérance et confiance s’ appuyant avant tout sur les qualités des hommes et des femmes qui habitent le pays de Guingamp. Mgr Moutel souligne le fait que l’accent est mis sur la personne humaine capable de travail, d’intelligence, de se relier les uns aux autres et rappelle l’importance de fonder tous nos engagements sur un solide sens de l’humain.

Le soir rencontre ouverte à tous. Fort témoignage de deux couples sur leur vie, ce qui nourrit leur foi et sur ce qu’ils attendent de l’Église … ensuite Mgr Moutel se prête au jeu des questions réponses … beaucoup de sujets sont abordés : la place donnée aux divorcés remariés dans nos communautés, les nouvelles technologies, la relation avec les autres religions, l’avenir des relais, etc … Pape François : "La paroisse n’est pas, uns structure caduque : précisément parce qu’elle a une grande plasticité, elle peut prendre des formes très diverses qui demandent la docilité et la créativité missionnaire du pasteur et de la communauté".

Mardi 13 janvier 2015

Après les laudes et le temps de catéchèse à Bégard, Mgr Moutel prend le chemin de l’école …visite à l’école de Pédernec puis à celle de Bégard … bain de jouvence dans la spontanéité des questions des enfants …
14h00 visite de l’hôpital du Bon Sauveur.
La deuxième partie de la journée est tournée vers le monde agricole.
Visite d’une exploitation de production laitière. …Découverte de l’informatisation et de la complexité des équipements …
En soirée rencontre avec une soixantaine d’agriculteurs. Partage du contexte local de production … Témoignages sur la solitude et les difficultés du métier, en particulier les différentes formes de pression subies (environementale, administrative, marchés) mais aussi sur l’entraide par la mutualisation de matériels mais aussi par des coups de main dans les moments durs.
Des points d’insistance : l’attention pour discerner les fragilités et les souffrances sous un dehors parfois enjoué, prendre les moyens de sortir de la solitude et s’ insérer dans la société, faire connaître la passion du métier pour préparer la transmission … être vigilant pour que l’humain passe toujours avant les questions économiques et techniques.
Pape François : "Notre terre à besoin de soins continus et d’attentions ; chacun a une responsabilité personnelle dans la protection de la création, don précieux que Dieu à mis entre les mains des hommes "

Lundi 12 janvier 2015

Une journée dense et studieuse.
Après le temps de la prière et de la catéchèse de Mgr Denis Moutel, s’ engage une série de trois rencontres importantes :

  • les équipes liturgiques de la paroisse de Guingamp
  • les équipes funérailles des trois paroisses : Bégard, Bourbriac, Guingamp
  • l’EAP et le Conseil Économique de la paroisse de Guingamp

Quelques extraits des interventions de Mgr Moutel
« Je vous invite à explorer la beauté…Beauté de vos attitudes , beauté de vos déplacements … beauté de l’accueil … beauté du silence … La beauté s’accorde avec la sobriété, la mesure, un style adapté au lieu »
« je vous appelle à aller au cœur de la foi … à vous former…à oser appeler… Toi j’ai besoin de toi »
« Où sont les deux ou trois lieux périphériques où nous pourrions être plus présent ? »
Pape François : « La joie de l’Évangile qui remplit la vie de la communauté des disciples est une joie missionnaire. Les soixante-dix disciples en font l’expérience, eux qui reviennent de la mission pleins de joie (cf. Lc 10, 17). Jésus la vit, lui qui exulte de joie dans l’Esprit Saint et loue le Père parce que sa révélation rejoint les pauvres et les plus petits (cf. Lc 10, 21). Les premiers qui se convertissent la ressentent, remplis d’admiration, en écoutant la prédication des Apôtres « chacun dans sa propre langue » (Ac 2, 6) à la Pentecôte. Cette joie est un signe que l’Évangile a été annoncé et donne du fruit. Mais elle a toujours la dynamique de l’exode et du don, du fait de sortir de soi, de marcher et de semer toujours de nouveau, toujours plus loin. » Evangelii Gaudium.
La journée se poursuit par la visite d’une entreprise de production « Dolmen ». Plongée dans les mystères de la découpe et de l’assemblage mais aussi les dures lois du marché.
La messe avec la communauté de Kerprat précède la rencontre de toutes les associations de solidarité du pays de Guingamp … Occasion de faire connaissance entre la quarantaine d’associations présentes sur le terrain et de se redire la joie de donner un peu de soi-même.

Dimanche 11 janvier 2015

10h00 : Mgr Moutel a rendez vous avec les responsables de la paroisse de Bégard. Présentation de la paroisse :

  • des différentes églises et chapelles : plongée dans la riche histoire de cette région.
  • de la vie des différents groupes d’animation : vie dense avec plus de 60 baptêmes par an et, cette année, plusieurs personnes en démarche catéchuménale.

11h00 : tout le monde se déplace vers l’Église. Avant l’eucharistie, Monsieur le Maire accueille notre évêque et, ensemble, ils déposent une gerbe devant le monument aux morts en hommage aux victimes des attentats qui ont secoué notre pays. Ce dimanche, nous célébrons le baptême du Seigneur.
Extraits de l’homélie de Mgr Moutel : "Je reviens sur les événements tragiques que nous venons de vivre. Deux questions nous sont posées : Pourquoi, mon Dieu, une telle perversité, une telle cruauté, peut-elle s’ emparer de certains esprits ?
Comment, Dieu, peut on se réclamer de Toi pour faire de telles abominations ? Dans la première lecture Isaïe nous dit que les pensées de Dieu ne sont pas les pensées des hommes quand ils s’ égarent sur ces chemins de haine …./…. Aujourd’hui nous fêtons le baptême de Jésus. Il voit le ciel se déchirer. Le ciel n’est pas fermé. Il s’ est ouvert à Noël, à l’Épiphanie, au Baptême de Jésus pour nous manifester que l’amour immense de Dieu nous est donné. Le grand amour de Dieu est répandu, communiqué.
Quand je baptise, je pense toujours : tout l’amour qui remplit le cœur de Jésus t’es donné. Tu es unique. Le Seigneur veut faire route avec toi pour te conduire à son Royaume de communion.
Ces hommes, à qui on a pris la vie, sont les enfants bien aimés de Dieu … "

La célébration se conclue par la remise de lettres de mission.

L’après midi permet de découvrir quelques éléments du riche patrimoine : Loc Maria, Loc Envel où les vêpres sont célébrées et St Laurent.

Samedi 10 janvier 2015

Aujourd’hui 10 janvier la visite pastorale commence à Bourbriac.

Mgr Denis Moutel : "Je viens ici d’abord pour recevoir avec vous le don de Dieu … recevoir cette belle mission d’annoncer l’évangile … Belle parce que nous croyons que c’est pour le bien … Je viens pour écouter vos soucis, vos joies … regarder tous les dons de la grâce répandus à Bourbriac …"

Présentation de la paroisse qui réunit 10 communes … Premiers contacts avec la réalité démographique, économique et sociale de ce secteur. Rencontre aussi avec ceux qui animent la vie chrétienne : EAP, proposition de la foi, équipes liturgiques, équipes funérailles, présence fraternelle … et avec les représentants du Conseil économique.
Question qui émerge : la transmission.
Ce point d’attention rejoint l’invitation du Pape François à Strasbourg à prendre soin de nos racines pour mieux résister aux extrémismes et au vide attristant de la pensée.

Messe du Baptême du Seigneur à Bourbriac. Les élus des communes accueillent Mgr Moutel à la porte de l’Église. Belle célébration qui nous conduit du baptistère, rappel de notre baptême, à la table eucharistique.

La visite pastorale de Mgr Moutel dans les paroisses de Bégard, Bourbriac et Guingamp sur :

http://paroisse-guingamp.catholique.fr/

[1Gloire, Honneur à Dieu, Au plus haut des cieux

Voir en ligne : Le programme du séjour de Monseigneur Denis Moutel dans les paroisses de Bégard, Bourbriac et Guingamp

Documents à télécharger

Vos témoignages

  • Marion 21 janvier 2015 09:07

    merci pour cette homélie présenté par vous monseigneur bravo bonne route tout mes amitiés marion