Mercredi 9 juillet 2014 — Dernier ajout jeudi 10 juillet 2014

« … la vie est richesse, conserve-la ; la vie est bonheur, mérite-le … » (Mère Térésa)

Nous y aspirons. Il nous le faut pour vivre. Nous le souhaitons à ceux qui nous entourent. Parfois, il nous échappe et nous courons après lui. Nous espérons le retrouver d’autant plus que notre liberté de Retraité nous permet de choisir, sous le regard aimant du Dieu Vivant, des chemins mis à notre disposition. Oui, c’est bien après le bonheur que nous courons.

Des chemins nous y conduisent ! Vue la longueur de notre pèlerinage, nous avons en mémoire les chemins empruntés en le cherchant. Notre cœur le recherche toujours et la société offre une variété de moyens d’être heureux. Oui, mais le bonheur à la petite semaine ne nous satisfait pas. Car pour nous, Retraités, engagés dans un Mouvement Chrétien, le Bonheur ne tombe pas du ciel ! Le bonheur se construit. Il peut être à notre portée de main, mais il faut toujours le conquérir, comme la Paix dans laquelle il s’épanouit.
Quels seraient les moyens à prendre pour être heureux ?
Là, pas de réponse unique. Chacun, dans famille, son entourage, sa paroisse ou son mouvement se fait aider, glane une chance, trouve que la Providence ou l’Esprit Saint l’éclaire. Et puis, il y a les Événements, qui sont comme le doigt de Dieu. En équipe, à l’avenir, nous discernerons ce qu’ils nous indiquent dans notre recherche de bonheur.
Il se trouve que beaucoup sont vraiment heureux (ce que nous souhaitons à tous) et les mêmes, à un moment donné de la vie, se sont retrouvés, à la manière du personnage biblique du nom de JOB, dans le malheur. Voici qu’un jour la souffrance, la maladie ou pire, un deuil se sont abattus sur eux, brisant le bonheur toujours fragile. Alors, comment avez-vous pu reconquérir et reconstruire ce précieux ingrédient ? De surprenants témoignages nous seront transmis.
Nous qui croyons que depuis toujours quelqu’un que nous osons nommer Sauveur, ou Père, invite l’humanité au bonheur.
Nous qui avons planché sur la vie et l’action dans la société, éclairés par l’évangile.
L’an prochain, toujours dans la perspective de renouveau du MCR, notre cœur sera comblé par le message du Christ : Les Béatitudes.
Que de bonheur !