croix orange
Actualité

Vous aussi, adhérez au Comité d’Entraide Côtes d’Armor Côte d’Ivoire Bénin !

Le Comité d’Entraide Côtes d’Armor Côte d’Ivoire Bénin, créé en 2011, soutient des projets à caractère humanitaire. Son action se situe dans le cadre d’un contrat missionnaire entre les diocèses de Saint-Brieuc et de celui d’Abengourou en Côte d’Ivoire, d’une part, et de Djougou et d’Abomey au Béni. Le bureau, en place depuis la création de l’association, en appelle aujourd’hui à toute personne de bonne volonté prête à intégrer le bureau et reprendre le flambeau. Contact : 06 43 87 84 33 / entraide_tcib@live.fr

L’association voit le jour sous le nom « Comité d’Entraide Trégor Côtes d’Ivoire Bénin » le 9 mai 2011 (dépôt des statuts) créée sous l’impulsion du Père Laurent Le Boulc’h, alors curé de Lannion (aujourd’hui archevêque de Lille) avec les abbés Pierre N’Kruma et Edgard Dahoui. En novembre 2011, les statuts sont modifiés pour adjoindre au bureau une pharmacienne, permettant ainsi de valider l’envoi de médicaments. Le 2 avril 2013, l’association change de nom et devient « Comité d’Entraide Côtes d’Armor Côte d’Ivoire Bénin ». « Nous avons rencontré le Père Prosper, alors en mission à Lamballe, qui a permis de donner un accent diocésain à l’association qui s’ouvrait au-delà du Trégor », explique Rémi, membre du bureau. « Au fil du temps, nous avons tissé des liens de confiance ici, en Côtes d’Armor, et les diocèses africains avec lesquels nous collaborons. » Association à caractère humanitaire, son action se situe dans le cadre d’un contrat missionnaire entre les diocèse de Saint-Brieuc et de celui d’Abengourou en Côte d’Ivoire, d’une part, et de Djougou et d’Abomey au Bénin, d’autre part.

Le leitmotiv de l’association s’appuie sur l’évangile de Saint Matthieu : « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Mt 25,40)

Les actions de l’association sont très variées et répondent à des besoins prioritaires définis par les partenaires locaux : soutien de scolarité à des écoles de filles, d’un orphelinat ; construction d’internats, de centre de soins ; projet de ferme-école… « Nous privilégions les envois d’argent plutôt que les envois de marchandises qui coûtent cher en achat en France, puis en transport. Localement, avec nos modestes dons, nos amis font des miracles ! », assurent les membres du bureau. Aujourd’hui, « après treize années bien remplies, le temps est venu de nous interroger sur l’avenir de notre association que nous souhaitons pérenne. Depuis que notre association s’est développée au niveau diocésain, nous sentons bien que d’autres axes seraient à développer. Pour avancer, il nous faudra discerner ce qu’il a lieu de faire et ce qui est possible. » (extrait du rapport d’activité 2023)

Actuellement, le Comité d’Entraide Côtes d’Armor Côte d’Ivoire Bénin compte 400 cotisants. La cotisation annuelle s’élève à 15 euros et ouvre droit à déduction fiscale. Il est également possible de faire un don en surplus de la cotisation. « En 2021, nous avons connu une année record avec le projet de la ferme pédagogique située dans l’arrondissement de Monsourou, au Bénin, porté par le père Prosper Gbaguidi qui a gardé d’étroites relations avec le diocèse de Saint-Brieuc. [Aussi], nous avons toujours entretenu des liens très amicaux avec Mgr Paul Vieira, premier évêque de Djougou au Bénin [aujourd’hui décédé] », se rappelle Michèle, membre du bureau. « Ce dernier était venu à la clôture du synode diocésain, en juin 2017. Les projets que nous menons au sein de l’association sont portés par des prêtres, en accord avec leur évêque, et soutenus par la Caritas. »

Depuis la création du Comité d’Entraide Côtes d’Armor Côte d’Ivoire Bénin, l’association a reçu 133.000 euros qu’elle a redistribués à travers de nombreux projets sur place. « C’est une petite goutte d’eau mais ce n’est pas négligeable ! », souligne Rémi, membre du bureau. Ainsi, en septembre 2011, les dons collectés ont permis l’envoi de médicaments en Côte d’Ivoire alors en pleine guerre civile à hauteur de 2.300 €, et l’envoi de matériels pour la fabrication de bancs et de tables (2.700 €) pour l’école primaire Thomas Moulero. L’achat de lits pour internat (3.500€) suivront l’année suivante, puis la création d’un préau (2.000 €) en août 2013. A partir de septembre 2012, l’achat de matériel a servi à la fabrication de mobilier scolaire (5.500€ sur deux ans) pour le groupe scolaire de Presso, en Côtes d’Ivoire. Citons également le soutien financier au projet Deimba Koun fao (Côte d’Ivoire), à hauteur de 2.000€, à travers l’achat de matériel médical. A partir de mars 2019, un projet d’internat de l’école de Kpédékpo, au Bénin, a permis de lancer les travaux grâce à un apport de 10.700€ du Comité d’Entraide Côtes d’Armor Côte d’Ivoire Bénin ; internat toujours en cours de construction. En mai 2019, l’association a versé 5.500€ (sur deux ans) en aide au Centre de soin de la Providence Divine.

Comme pour beaucoup d’association, le COVID a obligé le Comité d’Entraide Côtes d’Armor Côte d’Ivoire Bénin à ralentir. « Désormais, nous sommes à la recherche d’un second souffle », témoigne Louis, membre du bureau. « C’est une belle aventure humaine, nous avons l’expérience mais nous n’avons plus forcément les mêmes capacités ! », lance-t-il donc un appel à de nouvelles personnes prêtes à intégrer le bureau. Louis et Michèle se rappellent encore lorsqu’avec une petite délégation, ils sont allés à la rencontre des partenaires locaux en 2012, puis en 2017. « Ce fut un voyage génial. Cela nous a donné une meilleure connaissance du terrain. Par exemple, le rôle des femmes, au sein de l’Église béninoise, est dominante. Elles sont très insérées et parties prenantes des activités ecclésiales sur place », explique Michèle. « Nous avons également rencontré des membres de l’Action catholique des femmes (ACF), elles avaient plein de choses à dire! », se réjouit Rémi. Le prochain rassemblement qui animera les membres du bureau est la Journée missionnaire inter-églises, organisée par le service diocésain de la Mission Universelle, le 9 juillet prochain à Lannion, en vue – ils l’espèrent – d’une prise de conscience des prêtres à s’engager dans la mesure du possible au sein du Comité d’Entraide Côtes d’Armor Côte d’Ivoire Bénin.

CONTACT

Par téléphone : 06 43 87 84 33
Par mail : entraide_tcib@live.fr

croix blanche

Les dernières actus