croix orange
Actualité

1918-2018 : Centenaire de l'Armistice de la Grande Guerre

Considérée comme un des événements marquants du XXème siècle, la Grande Guerre – parfois qualifiée de totale – a atteint une échelle et une intensité inconnues jusqu’alors. Elle a impliqué plus de soldats, provoqué plus de morts et causé plus de destructions que toute autre guerre antérieure. A l’occasion du centenaire de l’armistice, le diocèse de Saint-Brieuc s’engage.

Dans le diocèse

A la Maison Saint-Yves

  • Conférence de l’historien Jean-Yves Coulon, vendredi 23 novembre à 18h.
  • Exposition « Clergé et religieux dans la Grande Guerre », du 08/11 au 08/12
  • Chants par l’école primaire de la Providence (St-Brieuc) lors du vernissage de l’exposition

En vente sur place

Le Père Jean Hamon est l’auteur du livre « Le Diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier pendant la guerre 1914-1918 ». Cet ouvrage, préfacé par Mgr Denis Moutel, est en vente à la Médiathèque Saint-Yves au prix de 15.

« Nous sommes reconnaissants au Père Jean Hamon d’avoir prise une part très importante dans ce travail de mémoire. Ce travail de collection de nombreux documents contribue à faire sortir de l’oubli les prêtres, séminaristes, religieux et religieuses, qui ont été pris dans la tourmente de la 1ère guerre mondiale » – Mgr Denis Moutel [Extrait]

L'Eglise catholique en France

Depuis cinq ans, le Service National de la Pastorale liturgique et Sacramentelle et le diocèse aux armées élaborent, à la demande de la Conférence des évêques de France, une prière universelle commune pour tous les diocèses à l’occasion de la commémoration de la Grande Guerre. Cette année cette commémoration prend un accent particulier. C’est le centenaire de l’Armistice de 1918 et ce 11 novembre 2018 tombe un dimanche.  C’est une occasion « augmentée » pour toutes les communautés chrétiennes de prier pour la paix.

Temps de prière
pour la paix

Témoignages de
la Grande Guerre

L'Eglise catholique en Bretagne

En Bretagne, 900 prêtres et séminaristes, religieux et religieuses, ont été victimes de la Grande Guerre, de 1914 à 1925. Ce site leur rend hommage. Pas une ville, pas un village n’a été épargné. Les régiments bretons ont payé un lourd tribu. « Plus jamais la guerre » dira t-on ensuite !

L’Église catholique en Côtes d'Armor

Archives de Saint-Brieuc

En novembre 2017, les Archives municipales de Saint-Brieuc ont hérité de photos inédites des années 14-18, prises par François Bogrand (1888-1971), soldat breton du 13ème régiment de hussards. Un projet collaboratif sera prochainement lancé pour documenter ce trésor photographique inédit.

Les Côtes du Nord dans la Grande Guerre

« La Grande Guerre est centenaire. Et cet anniversaire marque plus que jamais un changement dans notre rapport à ce conflit majeur : à mesure que le temps passe, la mémoire documentaire prend le pas sur les témoignages vivants. La technique, et le potentiel infini du numérique, nous permettent aujourd’hui de concilier les deux. C’est le souhait que j’avais, à travers l’élaboration de ce webdocumentaire : qu’il tisse un lien entre le passé et le présent. »

Claudy Lebreton

Dans la presse

En cette rentrée, la maison d’édition Les Archives Dormantes édite un témoignage rarissime : celui d’Hugo Ringer, jeune Allemand, interné au camp de concentration du Jouguet, à Plérin, durant la Première Guerre mondiale. Une histoire méconnue à redécouvrir grâce à cet écrit d’une grande force.

Le centenaire de la Grande Guerre se déclinera en une vingtaine d’événements. Pour accompagner le devoir de mémoire, au moins l’un d’entre eux séduira chaque citoyen.

Pour un devoir de mémoire et pour célébrer le centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale, Gaëlle Chauveau, professeur d’histoire, coordonne des recherches. Elle organise une collecte locale. Un travail réalisé en collaboration avec les archives départementales et des habitants de Plurien (Côtes-d’Armor) qui lui ont transmis des documents.

La Bretagne a payé un lourd tribut dans la Grande Guerre. Parmi les 130 000 morts, quelques destins exceptionnels ont marqué dont celui d’un enfant-soldat du Faouët, Jean-Corentin Carré, et celui d’une famille malouine qui s’est sacrifiée pour la France.

croix blanche

Les dernières actus

logo nuit de la lecture
Maison Saint-Yves

Nuit de la lecture 2019

Actualité Nuit de la lecture 2019 Samedi 19 janvier, dans le cadre de la 3e nuit de la lecture, la Médiathèque diocésaine Saint-Yves […]

Voir