Communiqué officiel

A partir du 1er septembre prochain, trois prêtres religieux congolais de la congrégation des « Missionnaires Serviteurs des Pauvres » rejoindront les paroisses de Loudéac, Plémet, Plouguenast et Mur-Uzel. Le père Jean-Marie KALOMBO, 57 ans, sera le responsable de la communauté. Il est actuellement curé d’une paroisse en Italie. Il sera accompagné de deux jeunes prêtres, Jean-Jacques MAYAMBA et Théodore KABUTAKAPUA.

Cette congrégation d’origine italienne a été fondée à Palerme en Sicile par Giacomo Cusmano (1834-1888), suivant une spiritualité de la « bouchée du pauvre » (part du pauvre, attention aux pauvres). Elle est présente actuellement en Italie, au Brésil, au Mexique, en Ouganda, en Inde, aux Philippines et au Congo : https://fr.wikipedia.org/wiki/Missionnaires_serviteurs_des_pauvres.

Des liens se sont établis depuis près d’un an avec le supérieur provincial, le père Emmanuel MUKENGE. Quelques prêtres de cet institut de vie consacrée sont déjà venus en ministère d’été dans notre diocèse, les années passées. Après avoir entendu le conseil presbytéral et consulté d’autres évêques, j’ai décidé d’accueillir cette congrégation dans notre diocèse. Les prêtres pressentis sont très heureux de nous rejoindre prochainement.

L’Abbé Laurent Le Meilleur demeurera curé de ces paroisses jusqu’au 1er décembre (1er dimanche de l’Avent) afin de faciliter l’implantation de cette communauté, qui prendra ensuite le relai.

Ce sera un changement important pour les fidèles de la région de Loudéac qui aiment bien leurs prêtres. Mais je sais qu’ils accueilleront avec cœur cette congrégation religieuse qui viendra enrichir le ministère des prêtres et la vitalité de nos communautés chrétiennes. Rappelons ce qui caractérise la vie religieuse : la vie dans une communauté portée par les vœux et l’engagement de chacun de ses membres, la prière commune, le service pastoral en relation avec les autres prêtres et diacres, suivant les orientations données par l’évêque.

Je vous invite à prier pour ces religieux qui viennent vers nous ainsi que pour tous ceux qui reçoivent, ces jours-ci, une nouvelle mission.

A Saint-Brieuc, le vendredi 14 juin 2019

+ Denis MOUTEL
Évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

Durant la Messe chrismale en la cathédrale Saint-Tugdual de Tréguier,
Mgr Denis Moutel a appelé :

  • Gaëtan Lormel au ministère sacerdotal
  • David Plantet au ministère diaconal

Tous deux sont actuellement séminaristes au Séminaire Saint-Yves deRennes en vue du ministère presbytéral pour le Diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier.

Les fidèles du diocèse de Saint-Brieuc auront la joie de célébrer ces deux ordinations lors d’une messe présidée par Mgr Denis Moutel le dimanche 23 juin 2019 en la fête de Saint-Pierre et Saint-Paul à l’église Saint-Michel, à Saint-Brieuc.

Chers frères et sœurs,

Dans ce temps du Carême, je ressens un appel particulier à vous rejoindre. Je veux le faire par ces quelques mots.

Ces dernières semaines ont été marquées en effet par l’irruption quasi-quotidienne de révélations scandaleuses sur les abus sexuels commis par des membres du clergé, sur des mineurs mais aussi sur des adultes, notamment des religieuses comme l’a montré une récente émission de télévision.

Si c’est une lourde épreuve pour l’Église, pour vous tous, pour les prêtres, pour moi, votre évêque, nous ne voulons pas prendre la place des victimes. Ne les oublions pas quand nous nous attristons du malheur de l’Église : c’est leur parole qu’il nous faut entendre d’abord, c’est de la blessure qui leur a été durablement infligée dont nous devons souffrir, c’est à la vérité qu’elles espèrent que nous voulons accéder.

Ces dernières semaines, vous m’avez dit fréquemment combien vous êtes désemparés. Dans votre entourage, on vous reproche maintenant d’être catholiques, et ce sont parfois vos propres enfants. On vous somme de vous expliquer sur tout ce qui est arrivé et vous sentez une perte de confiance pour votre parole et un discrédit pour toute l’Église. Vous savez que cette charge du soupçon est plus rude encore pour les prêtres : la généralisation et la dévalorisation sont fréquentes dans certaines conversations. Je vous remercie pour toutes les paroles de soutien que vous avez déjà exprimées aux prêtres et aux séminaristes. Avec vous, je suis profondément touché par cette crise de confiance.

Des action concrètes sont déjà engagées par les évêques de France, mais ces événements douloureux nous conduisent à des appels particuliers pour notre Eglise diocésaine.

1. Parler ensemble afin de travailler à une authentique conversion et transformation de l’Église, suivant l’appel du pape François dans sa « lettre au Peuple de Dieu » (20 août 2018. Nous pouvons le faire avec les points suivants, dans des groupes, équipes, communautés, déjà existants ou d’autres à susciter :

  • Nous dire les uns aux autres comment nous sommes touchés, ce que nous nous entendons, nos propres effarements, les questions que nous portons quant à l’Église.
  • Dans cette épreuve, qu’est-ce qui nous tient dans la foi ?
  • Pour ce corps de l’Église dont nous sommes les membres, quels changements espérons-nous ?
  • Seriez-vous disponibles pour continuer cette réflexion au plan local ou au niveau diocésain, en participant à des « laboratoires » pour rechercher, dans la dynamique de notre synode, de nouvelles formes de vie évangélique et d’initiatives missionnaires ?

Vous pourrez m’adresser, si vous le souhaitez, le résultat de vos échanges : secretariat.eveque@diocese22.fr

2. Vivre plus intensément la journée du vendredi saint, le 19 avril prochain, dans la prière, le jeûne, la participation au chemin de croix et à la célébration de la Passion, le sacrement de la réconciliation. Nous serons particulièrement en communion avec tous ceux qui portent la souffrance des actes subis et des blessures entretenues. Nous demanderons pour l’Église et pour nous-mêmes la grâce de la conversion.

« … Nous sommes invités à ne pas déguiser, masquer ou cacher nos plaies. Une Église blessée est capable de comprendre et d’être émue par les blessures du monde d’aujourd’hui, de se les approprier, d’en souffrir, de les accompagner et de chercher à les guérir. Une Église avec des plaies ne se met pas au centre, ne se croit pas parfaite, ne cherche pas à couvrir et à cacher son mal, elle se remet plutôt au seul qui peut guérir les blessures et qui a pour nom Jésus-Christ… » (Pape François, Lettre aux catholiques du Chili 31 mai 2018)

3. Une rencontre diocésaine :
« Les abus sexuels sur mineurs … repérer, prévenir, agir », avec notamment Mgr Luc Crépy, évêque du Puy-en-Velay,
président de la cellule de lutte permanente contre la pédophilie
et M. Olivier Savignac, victime d’abus sexuel.

  • Une conférence publique : le lundi 29 avril à 20h30, au lycée du Sacré-Coeur à Saint-Brieuc.
  • Une journée de travail, sur invitation, pour les prêtres et diacres ainsi que celles et ceux qui exercent une mission pastorale auprès des enfants et des jeunes : le mardi 30 avril, de 9h00 à 16h30.

4. Écouter la parole des victimes
Il existe une cellule d’écoute au plan des diocèses bretons. Elle reçoit, le cas échéant, les personnes qui se sont manifestées à l’adresse ouverte au plan national : paroledevictimes@cef.fr.
Pour favoriser une plus grande proximité, j’ai décidé d’ouvrir une adresse au plan de notre diocèse : paroledevictimes@diocese22.fr

Merci de la faire connaître à toute personne qui souhaite être écoutée, dans notre diocèse. C’est la mission d’une cellule d’écoute de recueillir la parole des victimes. La prise en compte de leur souffrance est notre premier devoir.

Que ce temps du carême soit pour nous tous l’occasion de nous tourner, avec confiance, vers le Christ Sauveur, qui est le Chemin, la Vérité et la Vie. Je vous redis ma disponibilité et ma profonde communion pour l’annonce de l’Évangile.

+ Denis Moutel
Évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

Devant les pèlerins du diocèse de Saint-Brieuc, à Lourdes,
Mgr Denis MOUTEL s’exprime sur la pédophilie.

Au début de cette célébration pénitentielle, je veux revenir un instant avec vous sur le drame de la pédophilie et sur les abus sexuels commis sur des mineurs par des membres du clergé. Tant d’informations pénibles nous sont parvenues ces dernières semaines qu’il nous faut en parler. Je le fais avec vous, pèlerins de Lourdes.
Avec le pape François, nous condamnons ces atrocités qui nous font honte et nous font souffrir. Rappelons-nous toujours que la plus grande souffrance est celle des victimes, car « ces blessures ne connaissent jamais de prescriptions » (pape François « Lettre au Peuple de Dieu »).
Avec le pape, je demande pardon pour les comportements dont l’Eglise a pu se rendre coupable, en raison de son silence ou en n’écoutant pas à temps ou suffisamment les victimes.

Dans notre diocèse, depuis de longues années, nous avons traité avec sérieux les très rares cas qui sont venus à notre connaissance.
Dans sa « Lettre au Peuple de Dieu », le pape François en appelle à tous les fidèles pour choisir la parole plutôt que le silence et la responsabilité, plutôt que la soumission à quel que pouvoir que ce soit.
Permettez-moi aussi, dans ce contexte, de redire ma confiance et ma profonde estime aux prêtres. Ils souffrent chaque fois que sont évoqués devant eux les délits ou crimes de confrères qui ont trahi leurs engagements. À côté de ces situations terribles, ils sont des centaines, des milliers, en notre pays, qui sont fidèles, portés par votre attention et par la grâce de leur ordination.

Avec vous, ils veulent être des hommes de service.
Pour vous, ils sont prêtres.
Et c’est ce ministère qu’ils vont accomplir maintenant dans le sacrement de la réconciliation.

Prenons le temps du silence, du recueillement et de la prière.

Le 6 septembre 2018

+ Denis MOUTEL
évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

Mgr Denis MOUTEL appelle pour le ministère de diacre permanent :

  • Jean-Marc TARLET (paroisse de Lamballe)
  • Thierry CHAUVET (paroisse de Plouaret)

La célébration d’ordination aura lieu le dimanche 21 octobre 2018, à 15h, en l’église Saint Jean de Lamballe.
Nous portons chacun d’eux dans notre prière ainsi que son épouse et sa famille.

Juillet 2018

+ Denis MOUTEL
évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

Plusieurs personnes m’ont fait connaître leur trouble et leurs interrogations après avoir eu recours au « prieuré du Sacré-Coeur » de Kergrist Moelou (Côtes d’Armor). Touché par leur désarroi et très étonné par les sommes qui leur ont été demandées, je tiens à préciser que ce groupe n’a rien à voir, ni de près ni de loin, avec l’Eglise catholique en Côte d’Armor.

A Saint-Brieuc, le 5 juillet 2018

+ Denis MOUTEL
évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

Avec notre synode diocésain, dont nous avons célébré la clôture il y a un an, nous avons reçu un cadre durable pour l’action missionnaire de l’Église en notre diocèse.

La cinquième partie des Actes du Synode apportait une réflexion « pour une organisation missionnaire » et nous envisagions en même temps une révision de l’aménagement pastoral de notre diocèse pour quelques cas particuliers.

Après avoir recueilli l’avis des paroisses concernées et entendu le conseil presbytéral, le 14 juin 2018, suivant le canon 515 §2, j’annonce les décisions suivantes :

  • Les paroisses de Tréguier, La Roche-Derrien, Penvénan et Lézardrieux constitueront la nouvelle paroisse Saint Tugdual.
  • Les paroisses de Lannion et Pleumeur-Bodou constitueront la nouvelle paroisse de La Bonne Nouvelle Lannion-Pleumeur-Bodou.
  • Les paroisses de Mûr-de-Bretagne et Uzel constitueront la nouvelle paroisse de Mûr-Uzel.

Ces décisions prendront effet au 1er septembre 2018 et feront l’objet d’un décret.

A Saint-Brieuc, le 15 juin 2018

+ Denis MOUTEL
Évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

Par ailleurs :

  • Le relais de Trégastel (Pleumeur-Bodou) sera rattaché à la paroisse de Perros-Guirec.
  • Le relais de Trémuson (Saint-Brieuc) sera rattaché à la paroisse Notre-Dame de la Mer (Plérin-Pordic).

Au cours de la messe chrismale, Mgr Denis Moutel a officiellement annoncé qu’ il appelait Gaétan Lormel au diaconat en vue de devenir prêtre. Gaétan, originaire de Pléven, est en formation au Séminaire de Rennes et en insertion pastorale dans la paroisse de Loudéac.

L’ordination diaconale aura lieu le dimanche 17 juin à 15h en l’église Saint-Nicolas de Loudéac.

Mai 2018

+ Denis MOUTEL
évêque de Saint-Brieuc et Tréguier