croix orange
Actualité

Retour sur la cousinade à la mode de Bretagne, à Quessoy

Samedi 9 octobre, s’est tenue une « Cousinade à la mode de Bretagne » au Lycée agricole La Ville Davy, à Quessoy. Ce temps-fort, imaginé il y a trois ans par les responsables de la Pastorale des Familles, a subi quelques reports à cause de la crise sanitaire. Cette journée a rassemblée plus de 1.000 participants, une première édition qui a dépassé toutes les espérances des organisateurs.

Les photos de l'événement

Cousinade à la mode de Bretagne - Quessoy le 9 octobre 2021

© Jean-Louis Kervizic

Cousinade à la mode de Bretagne, 09/10/21

© Justine Guilbaud

Vidéo réalisée par le Cirque Gervais

Cliquez sur la photo pour lancer la vidéo.

Quelques témoignages

« Chers cousins, chers cousines, après avoir déplacé la date deux fois, trois fois, ça y est on y est ! », a introduit la journée le Père Hervé Le Vézouët, vicaire général. « Nous avons commandé le soleil et nous avons été exaucés. »

« Je suis venu pour rencontrer du monde, pour voir des gens qui ont le sourire », explique Guy, paroissien de Saint-Brieuc. « Car dans ma mission de responsable des obsèques à la cathédrale, je vis des moments plutôt tristes. » Même son de cloche pour un autre Guy, de la paroisse de Moncontour. « On voulait revoir des pèlerins qu’on avait vu à Lourdes. Ici, à la cousinade, je suis frappé par tous les sourires et les bonjours. Ce que je veux surtout aujourd’hui, c’est me laisser porter. »

Pour Aurore, de la Paroisse de la Bonne Nouvelle, c’est la première fois qu’elle vient au Lycée de la Ville Davy, à Quessoy. « Je viens rencontrer des gens et parce que j’aimerais participer à l’atelier d’art floral. Et bien sûr pour la messe présidée par notre évêque, Mgr Moutel ! » Pour Marie-Annick et Francis, couple paroissien de Saint-Brieuc, ils sont venus « pour soutenir [leur] communauté pastorale et [leurs] prêtres… » mais aussi « pour se retrouver ». Marie-Annick est particulièrement contente de voir qu’il y a « beaucoup d’enfants, de jeunes, la relève est là ! » Elle aussi est venue notamment participer à l’atelier d’art floral, « moi qui aime fleurir l’église Saint-Yves », explique Marie-Annick. « C’est important de prendre du temps, de vivre la convivialité, de refaire le monde… », rajoute Francis, son mari. « On a surtout besoin de cela aujourd’hui.’

Homélie de Mgr Denis Moutel

Cet événement de la cousinade à la mode de Bretagne était attendu depuis longtemps. Il arrive à l’issue d’une semaine de vérité. Nous sommes consternés par l’ampleur du drame qui a été révélé par le rapport de la commission présidée par M. Jean-Marc Sauvé. Par ces violence sexuelles commises dans l’Eglise par des prêtres ou religieux depuis 1950, des vies ont été saccagées, blessées durablement, parfois détruites.

[…] La question que nous portons tous en tous cas ressemble à celle que pose cet homme jeune que Jésus rencontre : « Que dois-je faire … pour avoir la vie éternelle en héritage ? » Que dois-je faire ? Que devons-nous faire ? Certains doutent de la capacité des évêques à faire quoi que ce soit. Je veux vous dire ma détermination à recevoir et à travailler toutes les recommandations du rapport de la CIASE.

Que devons-nous faire ? La tenue de cette journée, par la volonté persévérante des générations plus jeunes, est déjà une belle réponse et une indication de la direction que nous pouvons prendre. pour nous aider à former, malgré tout la famille de Dieu. Il est bon aussi de pouvoir s’appuyer les uns sur les autres.

[…] Nous sommes au cœur de l’Évangile : il s’agit d’accueillir un bien supérieur à tous les autres, qui ne peut s’acheter ni se vendre, qu’il faut simplement recevoir, l’amour qui est dans le Christ Jésus, le Sauveur. Suivre Jésus, c’est l’écouter et lui demander jour après jour ce qu’il veut faire avec nous et accueillir ce qu’il fait déjà en nous par son Esprit Saint.

Que le Seigneur de justice et de miséricorde nous conduise sur le chemin d’une vie nouvelle. Qu’il nous aide à habiter vraiment sa maison, avec un cœur droit et aimant et à devenir de plus en plus frères et sœurs.

croix blanche

Les dernières actus