Agenda

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Projection de BAKHITA à Emeraude-Cinéma dans le cadre du « Cinéma chrétien de Dinan et alentours »

13 janvier / 20h15

« BAKHITA » va être projeté six fois ce mois de janvier à EMERAUDE-Cinéma Dinan. Chaque séance sera suivie d’un temps de débat sur le thème de l’accueil de l’étranger.

Les belles images de ce film racontent une histoire vraie commencée au Soudan et poursuivie en Italie près de Venise. Déjà il y a plus d’un siècle, ce film évoque déjà les difficultés de l’accueil fait à l’étranger . C’était il y a 2000 ans entre Juifs et Samaritains.

La jeune soudannaise surnommée Bakhita, c’est-à-dire « La chanceuse », arrive en Europe avant 1900. Elle a perdu son nom car capturée et mise en esclavage à l’âge de 9 ans, puis vendue plusieurs fois. A 14 ans, elle est amenée en Italie par son nouveau propriétaire, chargé de s’occuper de sa fille malade. Même si ses conditions de vie en Europe sont plutôt meilleures qu’en Afrique, Bakhita se heurte pourtant à beaucoup d’hostilité alors même qu’elle sert les autres avec abnégation, notamment pendant une grande épidémie. Ayant découvert Jésus-Christ plusieurs années plus tard, elle demande le baptême. Il faut ensuite un procès pour qu’elle soit reconnue comme une personne libre, et qu’elle obtienne ensuite de devenir religieuse. Bakhita a été canonisée en 2000 par le pape Jean-Paul II parmi les premiers saints et saintes du 3ème millénaire. Elle est désormais appelée sainte Bakhita.

Avec ce film, « Le cinéma chrétien de Dinan et alentours » entame sa quatrième année. Les films proposés au Emeraude-Cinémas font – d’une façon ou d’une autre – écho à Jésus Christ. Malgré la pandémie, « Le cinéma chrétien de Dinan et alentours » a maintenu le rythme d’une dizaine de projections par an,  généralement suivies d’un débat.

BAKHITA 1ère partie : La jeunesse de Bakhita jusqu’à son baptême en 1890

Synopsis de la première partie : Née au Soudan vers 1870, Bakhita (« la chanceuse ») est capturée dans son village à l’âge de 9 ans, vendue plusieurs fois, puis des années plus tard transférée presque adulte dans la région de Venise  en Italie.  Etrangère, elle y est d’abord considérée comme une sorte de bête curieuse. Elle fait face longtemps à des hostilités multiples, bien que très appréciée par la fille malade de son dernier acheteur.

  • Le jeudi 13 janvier à 20h15. Échange avec le Dr Théo MARTEIL, et son épouse Antoinette, de l’Association Solidarité Afrique. Comme chaque année, ces Quévertois vont bientôt partir plusieurs semaines en Afrique pour soutenir des écoles qui y sont tenues par les Sœurs de Broons.
  • Le dimanche 16 janvier à 17h15. Échange avec le Dr Pierre-Yves THIEBAULT, le président de la Fondation Raoul Follereau connue pour sa lutte contre la lèpre. Il va en Afrique plusieurs fois par an pour participer au pilotage des hôpitaux de la Fondation Ad Lucem au Cameroun.
  • Le mardi 18 janvier à 14h30. Film suivi d’un échange avec M. Aliou HAMIDOU BAH, Guinéen récemment arrivé en France, qui intervient sur son expérience auprès des lycéens de Dinan.

BAKHITA 2ème partie : Bakhita après son baptême

Synopsis de la deuxième partie : Longtemps après l’arrivée de Bakhita en Italie, celui qui l’avait achetée en Afrique veut l’y ramener. Bakhita s’y oppose, et il faut un procès difficile pour qu’elle soit reconnue comme personne libre en Italie. Elle devient ensuite religieuse et le restera jusqu’à sa mort en 1947. Elle a été  canonisée par le pape Jean Paul II – et donc désignée comme exemple à suivre par les chrétiens d’aujourd’hui.

  • Le jeudi 27 janvier à 20h15. Échange avec l’abbé Noël GBEYETIN, prêtre béninois détaché dans le diocèse de Saint Brieuc. Il a été plusieurs années à Dinan et il est actuellement en charge de la paroisse de Moncontour. Parallèlement, il prépare des diplômes universitaires qui lui permettront de créer un laboratoire d’analyse au Bénin pour l’amélioration de l’agriculture de son pays.
  • Le dimanche 30 janvier à 17h15. Échange avec Mme Hursulla GUILLAUME, mère de famille née à Madagascar, travailleuse sociale et habitante de Saint-Judoce depuis une quinzaine d’années.
  • Le mardi 1er février à 14h30. Film suivi d’un échange (invité non confirmé).

Détails

Date:
13 janvier
Heure :
20 h 15 min
Catégorie d’évènement:

Lieu

Emeraude Cinéma Dinan
4 route de Dinard
Dinan, 22100 France
Site :
https://dinan.emeraude-cinemas.fr/#/

Organisateur

Paroisse de Dinan
Téléphone :
02 96 39 06 67
E-mail :
paroisse.dinan@diocese22.fr
Site :
https://www.communautepastorale-dinan.catholique.fr/