croix orange
Actualité

Les Journées Mondiales de la Jeunesse à Lisbonne arrivent à grands pas !

Du 23 juillet au 6 août 2023 se tiendront les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) à Lisbonne, au Portugal. Instituées par le Pape Jean-Paul II en 1985, les JMJ est une occasion pour des millions de jeunes de vivre une formidable aventure spirituelle et humaine. Cet événement permet à chaque jeune d’aller à la rencontre d’autres jeunes du monde entier. Célébrées localement chaque année le dimanche des Rameaux, les Journées Mondiales de la Jeunesse prennent tous les deux ou trois ans une dimension internationale en se déroulant dans une grande métropole.

S'inscrire aux JMJ 2023

Les diocèses de Saint-Brieuc et de Rennes travaillent conjointement pour recevoir les inscriptions et accompagner les pèlerins bretons âgés de 16 à 30 ans jusqu’au Portugal. Les jeunes seront entièrement pris en charge pour un coût de 750 euros (600pour la formule « flash »).

Une question ? Besoin de précisions ? La Pastorale des Jeunes du diocèse de Saint-Brieuc est en mesure de guider les pèlerins costarmoricains !

Vous souhaitez soutenir les jeunes du diocèse de Saint-Brieuc qui partent aux Journées mondiales de la jeunesse ? Faîtes un don financier ou de vêtements !

Saints patrons des JMJ 2023

Parmi tous les saints patrons de l’édition 2023 des Journées mondiales de la jeunesse, nous pouvons citer :

  • Le bienheureux Marcel Callo. Né à Rennes et mort au camp de concentration de Mauthausen en 1945, il fut scout, puis membre de la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne).
  • Saint Antoine de Padoue. Né à Lisbonne vers 1190, ce contemporain de saint François d’Assise entre chez les Franciscains. Décédé en 1231, il fut canonisé par le pape Grégoire IX.

  • Le bienheureux Carlo Acutis. Né en 1991 et décédé d’une leucémie à l’âge de 15 ans, sa courte vie fut remplie d’une grande dévotion mariale que ses connaissances en informatique lui permirent de répandre.

Qu'est-ce que sont les JMJ ?

Jean-Paul II voulait, grâce aux Journées mondiales de la jeunesse, se rendre proche des jeunes et leur manifester la confiance que l’Église met en eux. « Vous êtes l’avenir du monde et l’espérance de l’Église », leur avait-il lancé au soir de son élection. Les papes Benoît XVI et François ont, dès leur élection, exprimé leur bienveillance pour la jeunesse en prolongeant l’intuition de leur prédécesseur. Les JMJ sont une « fête de la foi », à l’occasion de laquelle des jeunes de tous horizons et de tous pays se rencontrent et font l’expérience de l’amour de Dieu.

En 1984, Jean-Paul II avait invité les jeunes à se rassembler à Rome, afin de célébrer un jubilé spécial pour la jeunesse. Ce premier rendez-vous rassembla près de 300.000 jeunes. À cette occasion, Jean-Paul II leur confia la Croix de l’Année Sainte qui est, aujourd’hui, le symbole des Journées mondiales de la jeunesse : crois ayant parcouru tous les pays où les JMJ ont été organisées.

Concrètement, les pèlerins des Journées mondiales de la jeunesse sont d’abord accueillis par les familles du pays organisateur, lors de pré-JMJ : ce sont les « Journées en Diocèse ». Ils convergeront ensuite vers la métropole pour une semaine d’événements culturels et spirituels, qui s’achèvera par une veillée de prière et une nuit lors d’un grand rassemblement en un même lieu. La messe de clôture, présidée par le Saint Père, constitue le point culminant des JMJ.

croix blanche

Les dernières actus