croix orange
Actualité

Journée Ora et Labora à l'Abbaye de Boquen

La Communauté du Chemin Neuf compte aujourd’hui près de 2.000 membres dans une trentaine de pays. Née en 1973, cette communauté catholique à vocation œcuménique dans laquelle sont engagés des membres de différentes Eglises (Catholiques, Anglicans, Évangéliques, Orthodoxes, Réformés). Installée au sein de l’Abbaye de Boquen, à Plénée-Jugon, la communauté du Chemin Neuf propose régulièrement des temps-forts ouverts au public.

Quand Boquen tombe dans les pommes

Marché de Noël

Dimanche 16 décembre de 14h30 à 18h30
à l’Abbaye de Boquen – Plénée-Jugon

// Attention //
Le programme annonce le samedi 15 décembre.
Retenez bien le dimanche 16 décembre !

  • A partir de 14h30 : produits monastiques et artisanaux en vente dans le cloître
  • A partir de 16h30 : contes de Noël, spectacle gratuit pour enfants et adultes avec Tricotine, conteuse professionnelle
  • Goûter offert par la communauté
  • A 17h30 : vêpres pour ceux qui le désirent

Programme 2018/2019

Informations pratiques

Une journée à l'Abbaye

En ce jeudi matin, le soleil est au rendez-vous, tout comme la dizaine de volontaires à l’abbaye de Boquen venus pour ramasser les pommes qui garnissent les vergers des 45 ha de la propriété. D’autres membres sont déjà partis vers Plédéliac et Bégard afin de compléter la récolte. L’objectif ? En faire du jus de pomme qui sera vendu sur place, au profit des travaux de restauration de l’abbaye, lors du Marché de Noël, le dimanche 16 décembre, à partir de 14h30. Le surplus sera proposé en boutique et aux hôtes lors des différentes retraites proposées jusqu’à épuisement des stocks.

« On ne sait pas encore combien on pourra proposer de bouteilles… Cela va dépendre de la récolte du jour ! Cette année, il y a beaucoup de pommes, la journée s’annonce chargée. Nous avions déjà réalisé une belle opération l’année dernière », se souvient Sr Denise, ce que confirme Sr Claire. « Nous avions récolté une tonne de pommes, soit 400 litres de jus en 2017. Cette année, je pense que nous atteindrons les une tonne et demi, voire deux. Nous avons eu l’idée de proposer du jus de pomme lors du Marché de Noël d’il y a deux ans. C’était une première et ce fut une réussite ! »

Après une matinée à cueillir les pommes, les volontaires sont invités – pour ceux qui le souhaitent – à participer à la messe présidée par le Père Serge, dans la chapelle de l’abbaye. Alors en pleine Semaine Missionnaire Mondiale, ce dernier a rappelé que le premier acteur de la mission était l’Esprit Saint. « Il sera toujours à la hauteur de l’humanité. L’évangile de Saint-Luc montrera toujours Jésus en prière. La mission commence dans la prière et non dans l’action. Pourquoi Dieu appelle des moines et des moniales qui ne sont pas dans l’action apostolique ? Parce que la prière est le rocher, le soubassement de la mission. »

Durant le déjeuner pris en commun dans le cloître ensoleillé de l’abbaye, les échanges vont bon train ; l’occasion de souligner les bienfaits de venir se ressourcer quelques heures ou plusieurs jours ici, loin des préoccupations quotidiennes. « Ici, c’est une abbaye, c’est un autre style de vie qu’en paroisse », souligne Marie-Madeleine.  « C’est ici que je viens quand je suis de passage en Bretagne », complète Jean-Noël, originaire d’Indre-et-Loire. « C’est un lieu de paix entouré d’une belle nature. »

Ce sentiment de plénitude est également partagé par Alain : « Ces lieux de ressourcement sont appelés à se développer. L’abbaye est un repère, un lieu où l’on est accueilli, où l’on peut jardiner. » Cette vie communautaire, faite de silence et de prière, offre également l’occasion de venir déposer un fardeau trop lourd à porter. « Je connais des personnes qui trouvé un bien-être ici. Boquen prend le temps d’écouter ceux qui ont une souffrance en eux et les aider à la dépasser », assure Gwenaëlle. « Combien de personnes ont laissé derrière eux leur fardeau à la suite d’une retraite à l’Abbaye ? », renchérit le père Serge.

Plus qu’une simple vie communautaire, c’est une vie fraternelle qui se vit à l’abbaye de Boquen. Alors que pour Françoise, ces journées permettent  de rencontrer « des personnes qui viennent se mettre au service », c’est aussi l’occasion de « se connecter à son intérieur » pour Alain. Dominique, quant à lui, repart toujours avec « un éclairage sur une question prévue ou imprévue ». Ce qui rappelle les propos d’Isabelle… « Ce qui me plaît dans le Chemin Neuf, c’est ce double mouvement : et l’esprit charismatique à travers la louange centrée vers l’Autre, vers Dieu, et l’enracinement ignatien par la relecture de vie et l’accompagnement spirituel. »

Pour la Communauté qui vit à l’année sur place et travaille en interne à faire vivre ce beau site, il est bon de savoir que la plupart des frères et sœurs engagés dans le Chemin Neuf en Bretagne sont également investis dans la vie paroissiale et diocésaine. « Personne n’est engagé que dans la Communauté du Chemin Neuf, même nous les résidents ! », assure Sr Denise. « Avant d’être engagés en communauté, nous sommes d’abord engagés en Église, c’est notre premier engagement, celui de notre baptême. Vivre à Boquen paradoxalement ne nous isole pas de la vie ecclésiale et du monde. En permettant aux gens de venir se ressourcer ici, à Boquen, nous nous sentons humblement, mais pleinement, au service de notre Église. À travers les retraitants, les visiteurs et les fidèles de l’Abbaye que nous accueillons, et par le ministère de l’écoute, nous sommes en prise direct, et solidaires de ce qui se vit dans la société, nous nous sentons en communion et partie intégrante de la vie en paroisse, de ce qui se passe dans notre monde ». Pour Sr Claire, « l’art de la Maison, au fond, c’est de se saisir des talents des uns et des autres. La Communauté du Chemin Neuf, ce n’est pas seulement nous, c’est vous tous qui passez ! »

 

croix blanche

Les dernières actus

logo nuit de la lecture
Maison Saint-Yves

Nuit de la lecture 2019

Actualité Nuit de la lecture 2019 Samedi 19 janvier, dans le cadre de la 3e nuit de la lecture, la Médiathèque diocésaine Saint-Yves […]

Voir