croix blanche

Soutenir un chantier

Appel aux dons pour l'aménagement de la cathédrale Saint-Étienne de Saint-Brieuc

Nouvelles chaises de la cathédrale de Saint-Brieuc

« Parmi les plus nobles activités de l’esprit humain, on compte à très bon droit les beaux-arts, mais surtout l’art religieux et ce qui en est le sommet, l’art sacré. Par nature, ils visent à exprimer de quelque façon dans les œuvres humaines la beauté infinie de Dieu, et ils se consacrent d’autant plus à accroître sa louange et sa gloire qu’ils n’ont pas d’autre propos que de contribuer le plus possible, par leurs œuvres, à tourner les âmes humaines vers Dieu. »

Sacrosanctum Concilium Concile Vatican II

La cathédrale et sa restauration

La cathédrale Saint-Étienne fait partie des chefs d’œuvres de l’art sacré. Construite au XIIe et XIIIe siècle elle n’a cessé depuis de se transformer et d’accueillir les réalisations des artistes et des artisans attentifs à sa beauté.

La dernière décennie a été l’occasion d’une grande restauration, tant extérieure (le chevet) qu’intérieure menée par la DRAC (Direction Régionale Affaires Culturelles). Les joints en ciment ont notamment été remplacés par des joints à la chaux et un lait de chaux a été passé sur la pierre éclaircissant ainsi le granit breton.

Ces travaux financés par l’État étant achevés, le diocèse, dans un souci de bien accueillir les fidèles et les visiteurs, a racheté de nouvelles chaises. De plus il a aussi voulu signifier son attachement à la cathédrale en la dotant de quatre créations contemporaines. Pour cela deux artistes costarmoricains ont été choisis. Nous sommes heureux de vous faire découvrir leur travail.

La Chapelle axiale, le projet

Avant les travaux de restauration, les hosties consacrées étaient conservées dans le tabernacle du retable d’Yves Corlay (XVIIIe s), dans la chapelle de l’annonciation, chef d’œuvre de l’architecture du gothique flamboyant breton. Le diocèse a fait le choix de commander un nouveau tabernacle pour conserver les hosties dans la chapelle axiale de la cathédrale au décor XIXe et XXe s.

Pourquoi ce changement de lieu ?

  1. Pour favoriser le recueillement et la prière personnelle devant le tabernacle dans une espace plus intimiste
  2. Pour permettre une accessibilité de plain-pied pour les personnes à mobilité réduite (la chapelle gothique est surélevée de plusieurs marches)
  3. Pour créer un espace de célébration propice pour des liturgies de semaine

« Chacune de mes œuvres porte en elle-même un message, qui ne peut être compris que par celui qui se laisse dépouiller. Si [cette œuvre] est en vérité, elle aidera l’homme à se découvrir, grandir, et aimer plus encore, elle éveillera au plus profond de nos cœurs, ce qu’il a de plus noble et de plus beau. » Patrick Chupin

L’espace baptismal, le projet

La cuve baptismale de la cathédrale qui se trouvait dans une petite chapelle à mi-nef côté Sud a été déplacée fin juin 2019 dans le transept Sud sous le grand vitrail XIXe siècle du Saint Sacrement.

Ce déplacement réalisé sous la direction et la responsabilité de l’architecte des monuments historique, a été financé par le diocèse.

Pourquoi ce changement de lieu ?

  1. Pour mettre en valeur cette très belle cuve
  2. Pour rappeler par son emplacement à proximité d’une des portes de la cathédrale, que le baptême premier sacrement de l’Église, permet d’entrer dans la famille des chrétiens
  3. Pour bénéficier d’un bel espace pour des célébrations baptismales qui réunissent souvent des familles venues en nombre

“Au cœur du silence, percevoir les battements du monde…c’est alors qu’une œuvre naît. […] La sculpture est une expression naturelle de mon rapport au monde : le travail en volume libère l’esprit, et permet à notre sensibilité de dialoguer avec la matière. » Isabelle Blanchard

Appel aux dons à hauteur de 171 000 €

  • Sacraire et colombe réalisés par Isabelle Blanchard : 20 000€
  • Croix et tabernacle réalisés par Patrick Chupin : 20 000€
  • Fonds baptismaux : 6 000€
  • 700 chaises et bancs  : 100 000€
  • Sonorisation : 25 000€
  • TOTAL : 171 000€

Comment donner ?

  • En ligne grâce au formulaire de dons ci-contre
  • Par chèque à l’ordre de : AD Saint-Brieuc et Tréguier (en précisant bien la nature de votre don)
picto chantier

Quelques chiffres clés

chantiers
réalisés grâce à vos dons en 2017
projets
en cours pour l'année 2017-2018
picto taxe

Bénéficiez de 66% de réduction fiscale

Si vous êtes imposable, vous pourrez déduire de votre impôt sur le revenu 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Vous donnez cela vous coûtera

40€
après déduction
13,60€
80€
après déduction
27,20€
240€
après déduction
81,60€

Témoignages