croix orange
Actualité

Pléneuf-Val-André. Bénédiction de la statue de Saint Symphorien

Samedi 22 août, Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier a béni la statue Saint-Symphorien placée à l’entrée de la chapelle Notre-Dame du Val-André, en présence d’Olivier Lévêque, artiste-sculpteur, du Père Mikerson Olivier, curé, de Pierre-Alexis Blévin, maire de la commune de Pléneuf-Val-André, et du Collectif des Compagnons de saint Symphorien. De nombreux paroissiens et curieux étaient également présents.

Bénédiction de la statue de Saint Symphorien

Homélie de Mgr Denis Moutel

Merci de m’associer à une telle initiative qui met en marche, à l’image de Saint Symphorien, beaucoup des compatriotes du Val-André. Alors nous voici pour un projet tout à fait original : la mémoire de ces Saints, ces moines celtes, attachés au Val-André depuis longtemps à la grève, la belle plage du Val-André, mais aussi par la fresque que je viens de revoir à l’instant dans la chapelle. Permettez-moi de donner une allure chrétienne à cet événement cependant public. Nous voici rassemblés pour rappeler la mémoire de ces Saints et pour bénir une image, une statue de l’un d’entre eux, Saint Symphorien. Nous sommes dans la joie. Nos cœurs sont invités à saisir le sens de cette célébration en contemplant l’image des fidèles du Christ. Nous sommes invités à découvrir sur leurs visages, dans leurs itinéraires, une ou l’autre des aspirations au bonheur que portent tous les hommes.

Heureux le moine Saint Symphorien qui a traversé la Manche peut-être pour fuir la guerre ou l’hostilité mais aussi dans la quête de son désir de bonheur pour fonder un chemin, c’est celui de la douceur, de la justice, de la paix,. Ce chemin, c’est celui qui consiste à être solidaire de ceux qui pleurent en les consolant. Il y a un chemin de vie est d’espérance dans l’incertitude des temps que nous vivons. Nous pouvons parfois perdre le sens du chemin. Nous pouvons l’oublier, nous repérant simplement au gré des circonstances ou de nos désirs trop courts et éphémères.  Et voici qu’en nous reliant ici avec nos amis du Val-André, voici que notre mémoire nous aide à fonder ce que nous voulons vraiment désirer par le cœur. Ne perdons pas la mémoire pour choisir le meilleur. Le bonheur n’est pas donné tout fait mais il est offert, il s’ouvre à ceux qui pratiquent la paix, la justice, la douceur, la solidarité. Que cette statue de Saint Symphorien soit un beau signe de solidarité dans la commune de Pléneuf-Val-André pour l’intérêt général et pour le bien commun.

Déambulations du matin

Qui est Saint Symphorien ?

Saint Symphorien est venu de la Cornouaille anglaise avec un navire typique de l’époque, le curragh, au VIe siècle sur la grève de Pléneuf avec ses compagnons. A Pléneuf, qui semble-t-il le centre de diffusion de son culte dans le nord-est de la Bretagne côtière, est fêté le 22 août et est imploré par les paroisses du littoral contre la sécheresse. On raconte que les pèlerins chantaient comme prière : « Saint Symphorien, donnez-nous de la plée (pluie) par-dessus la d’ahouée (Dahouët)« .

Collectif des Compagnons de saint Symphorien

Un collectif de bénévoles a assuré la conception, la coordination et le suivi du projet concernant la réalisation de la statue de Saint Symphorien. Cette œuvre artistique  caractère historique, culturel et durable enrichie le patrimoine au niveau de la Bretagne et de Pléneuf-Val-André. Le projet porté par ce collectif comporte deux statues de Saint Symphorien sculptées par le même artiste, Olivier Lévêque (déjà auteur de treize statues monumentales à la Vallée des Saints) :

  • Une statue devant la chapelle Notre-Dame du Val-André en partenariat avec l’Association diocésaine de Saint-Brieuc et Tréguier et la paroisse de Pléneuf
  • Une statue monumentale en partenariat avec l’Association de la Vallée des Saints, statue qui sera livrée sur site à l’été 2021 (normalement prévu le 22 août)

La presse en parle

croix blanche

Les dernières actus