La rentrée scolaire se prépare dans les Côtes d’Armor !

croix orange
Actualité

La rentrée scolaire se prépare dans les Côtes d'Armor !

Lundi 27 août, près de 200 chefs d’établissement de l’Enseignement Catholique des Côtes d’Armor se sont réunis au lycée du Sacré-Cœur (Saint-Brieuc) pour leur rentrée pastorale. L’occasion de se rappeler les points essentiels du projet éducatif et de continuer à travailler sur le thème d’année : « Ensemble, réenchantons l’école ».

Rentrée 2018 de la DDEC 22

Caroline Saliou, grand témoin de la journée

Caroline Saliou, ex-présidente de l’association des parents d’élèves de l’Enseignement catholique, est revenue sur la notion de « communauté éducative » au cœur de la rentrée pastorale des chefs d’établissement de la Direction diocésaine de l’Enseignement catholique des Côtes d’Armor.

Les parents d’élèves sont à l’origine du concept de communauté éducative qui a vu le jour lors du congrès des Apel de 1967. L’Éducation nationale l’a depuis repris à son compte, dans la loi d’orientation sur l’éducation du 10 juillet 1989. Cette communauté éducative est composée des enseignants, conseillers d’éducation et autres employés de l’établissement, des gestionnaires, des élèves, et de leurs parents.

« Souvent, on oublie les parents dans cette communauté éducative. Il ne faut pas oublier non plus les jeunes ! La communauté éducative, c’est l’ensemble des personne qui aide le jeune à grandir, chacun à sa place. On a le droit d’avoir des avis différents et c’est cela qui contribue à l’élaboration du projet éducatif basé sur l’Évangile. Nous avons un objectif commun : celui de vouloir le meilleur pour les jeunes ! L’accueil de tous doit être une réalité, une vérité. L’enseignement catholique n’est pas réservée à une catégorie socioprofessionnelle +. La mixité, la diversité est une véritable richesse et nous devons la faire vivre à nos enfants. »

  • Caroline Saliou
Le projet éducatif de chaque école doit tenir compte de la diversité des situations, des histoires collectives et des cultures, des besoins et des charismes,
en particulier ceux des fondateurs et fondatrices, et de son appartenance à
une Église locale, c’est-à-dire un diocèse. Il existe cependant des « traits communs à toute école catholique ». Dans la variété des formes possibles, chaque projet particulier se réfère en effet à des visées partagées et à une dynamique d’ensemble, qu’il révèle et actualise d’une manière chaque fois différente.
Logo de l'Enseignement catholique des Côtes d'Armor
Article 20
Statuts de l'Enseignement Catholique

L'enseignement catholique en Côtes d'Armor

Logo de l'Enseignement catholique des Côtes d'Armor

[Plaquette de rentrée 2018]

L’école catholique costarmoricaine est inscrite dans une histoire particulière : héritière des appels et intuitions des religieux et religieuses, prêtres puis laïcs qui nous ont laissé une empreinte forte manifestée dans une multiplicité d’écoles dans le diocèse de Saint-Brieuc. Nous voulons une école du temps présent qui, par ses choix éducatifs, participe à la construction d’une société juste, libre, solidaire éclairée par la lumière de l’Évangile. Refusant le communautarisme, nous sommes invités à ouvrir nos établissements à tous en accueillant la diversité religieuse, culturelle, sociale, et en étant particulièrement attentifs aux fragilités.

Nous appuyant sur la doctrine sociale de l’Église, le principe de solidarité et de subsidiarité est au cœur de nos actions. « Au fondement, qui est la dignité humaine, sont intimement liés le principe de solidarité et  le principe de subsidiarité. » La dignité de l’homme n’est ni liée à ce qu’il fait, ni à sa situation sociale, ni à ce qu’il possède, ni enfin à son état physique ou mental. La dignité procède du fait que toute personne est créée à l’image de Dieu et qu’elle est appelée au salut.

Un projet éducatif porté par l’Évangile

« Notre politique de fond, ce qui fait l’âme de notre diocèse, c’est réenchanter l’école en partant des personnes, des réussites et des attentes. La personne est une personne que si elle est reliée à l’autre. L’éducation est une affaire de relation, une visée appelée « promesse » qui peut s’inscrire dans nos quotidiens sans être un idéal désincarné. Si le projet éducatif est formalisé sur un support, la démarche est toujours en mouvement.

A travers la communauté éducative, ce sont des personnes qui ont choisi de suivre le Christ, Faire communauté, c’est mettre en commun nos talents, nos réussites et nos difficultés. « 

  • Françoise Gautier, directrice diocésaine de l’enseignement catholique des Côtes d’Armor
L’Évangile inspire le projet éducatif aussi bien comme motivation que comme finalité, les champs éducatifs participant intégralement du champ pastoral.
Cette référence explicite à la vision chrétienne est reconnue par tous.
Une attention toute particulière est portée, dans l’élaboration du projet,
aux personnes – enfants, jeunes ou adultes – présentant des fragilités,
quelles qu’en soient les origines.
Logo de l'Enseignement catholique des Côtes d'Armor
Article 126
Statuts de l'Enseignement Catholique

« Je vous souhaite une belle année scolaire. On continue d’écrire notre histoire en s’appuyant sur ce qui nous est donné les années précédentes. Dans notre diocèse, nous sommes marqués par le synode clôturé en juin 2017. Notre évêque, Mgr Denis Moutel, nous a donné des orientations pour entrer dans un élan missionnaire, notamment pour l’enseignement catholique comme présence ecclésiale au cœur de notre société. »

  • Hervé Le Vézouët, vicaire général
L’évêque et la directrice diocésaine de l’enseignement catholique
proposeront la création d’une commission en collaboration avec
le service diocésain de la catéchèse et les services de la DDEC.
Cette commission réfléchira à un plan d’action sur trois ans pour
la mise en œuvre d’une catéchèse paroissiale des enfants à l’intérieur de
la semaine scolaire dans les écoles catholiques.
Logo du synode du diocèse de Saint-Brieuc
Loi synodale n°13

Messe de rentrée des chefs d'établissement

La journée de rentrée des chefs d’établissement de l’Enseignement catholique des Côtes d’Armor s’est clôturée par une célébration eucharistique à la chapelle de la Maison Saint-Yves, présidée par Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier.

« A tout moment, dit Saint Paul, nous devons rendre grâce à Dieu à votre sujet.C’est ce que je fais en tant qu’évêque. Notre vie est ainsi faite d’efforts, d’épreuves, d’incertitudes. Mais Paul dit sa joie avant toute chose. Ce qu’il dit de la communauté chrétienne, c’est que les parents peuvent se réjouir de leurs enfants, les professeurs de leurs élèves, des directeurs de leurs enseignants.

Un conseil pour votre rentrée : recherchez chaque jour la personne qui vous a étonné, l’événement qui vous a réjoui, le changement – même tout petit – qui vous a relancé dans l’espérance. Plus que jamais pour nos  communautés éducatives, nous devons éditer le journal des bonnes nouvelles !

Rendre grâce, ce n’est pas seulement se réjouir en prenant acte des bonnes nouvelles. Il nous faut reconnaître la part de Dieu qui fait toute chose nouvelle. ‘Que notre Dieu vous trouve dignes de l’appel qu’il vous a adressé ; par sa puissance, qu’il vous donne d’accomplir tout le bien que vous désirez, et qu’il rende active votre foi’ (Saint Paul).

Que vos regards soient bienveillants sur tous ceux qui vous seront confiés !

  • Mgr Denis Moutel, évêque du diocèse de Saint-Brieuc
croix blanche

Les dernières actus

logo nuit de la lecture
Maison Saint-Yves

Nuit de la lecture 2019

Actualité Nuit de la lecture 2019 Samedi 19 janvier, dans le cadre de la 3e nuit de la lecture, la Médiathèque diocésaine Saint-Yves […]

Voir