croix orange
Actualité

Synode des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel

Le pape François a convoqué une nouvelle assemblée générale du Synode des évêques sur le thème de « la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel » du 3 au 28 octobre 2018, à Rome. La réunion pré-synodale, qui s’est déroulé du 19 au 24 mars dernier, avait pour objectif de donner la possibilité aux jeunes de présenter aux Pères Synodaux un document où ils exprimaient leur point de vue sur la réalité, leurs idées et leurs propositions. Y ont environ 300 représentant des jeunes des cinq continents.

Homélie d'ouverture du Pape François

L’espérance nous interpelle, nous déplace et rompt avec le conformisme du “on a toujours fait ainsi”, et elle nous demande de nous lever pour regarder directement le visage des jeunes et les situations dans lesquelles ils se trouvent. La même espérance nous demande de travailler pour renverser les situations de précarité, d’exclusion et de violence, auxquelles sont exposés nos enfants.

Les jeunes, qui sont le fruit de nombreuses décisions prises dans le passé, nous appellent à prendre en charge avec eux le présent, en nous engageant davantage et à lutter contre ce qui, de toutes les façons, empêche leur vie de se développer avec dignité. Ils nous demandent et exigent un dévouement créatif, une dynamique intelligente, enthousiaste et pleine d’espérance, et que nous ne les laissions pas seuls aux mains de tant de marchands de mort qui oppriment leur vie et obscurcissent leur vision.

Pères synodaux, beaucoup d’entre nous étaient jeunes ou faisaient leurs premiers pas dans la vie religieuse alors que se terminait le Concile Vatican II. Aux jeunes d’alors a été adressé le dernier message des Pères conciliaires. Cela nous fera du bien de repasser de nouveau dans notre cœur ce que nous avons entendu lorsque nous étions jeunes en rappelant les paroles du poète : que « l’homme conserve ce qu’il a promis lorsqu’il était enfant » (Friedrich Hölderlin).

Je vous ai voulu au centre de l’attention parce que
je vous porte dans mon cœur. Me viennent à l’esprit les paroles
que Dieu adressa à Abram : « Quitte ton pays, ta parenté et
la maison de ton père, pour le pays que je t'indiquerai » (Gn 12, 1).
Ces paroles s’adressent aujourd’hui aussi à vous: ce sont les paroles
d’un Père qui vous invite à “sortir” pour vous lancer vers un futur non connu
mais porteur de réalisations certaines, vers lequel Lui-même vous accompagne.
Je vous invite à écouter la voix de Dieu qui résonne dans vos cœurs
à travers le souffle de l’Esprit Saint.
Photo du pape François
Lettre du Pape François aux jeunes

Le regard de frère Alois de Taizé

Frère Alois, prieur de la communauté œcuménique de Taizé sera l’invité spécial du Pape François lors du Synode sur les jeunes. C’est la troisième fois qu’il assiste à un synode des évêques et participe aux débats. Son expérience, ses discussions et rencontres avec les milliers de jeunes qui viennent se ressourcer chaque année sur la colline de Taizé (Bourgogne) lui permettent de livrer un témoignage avisé des sujets qui seront débattus au cours de ce synode.

Instrumentum Laboris

Le 6 octobre 2016, le Saint-Père annonçait le thème de la XVème Assemblée Générale Ordinaire du Synode des Évêques : « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ». Le parcours synodal a commencé immédiatement par la rédaction du Document préparatoire, publié le 13 janvier 2017 conjointement avec une « Lettre aux jeunes » du Saint-Père.

« Prendre soin » des jeunes n’est pas une tâche facultative pour l’Église, c’est une part substantielle de sa vocation et de sa mission dans l’histoire. C’est cela qui est à la racine de l’enjeu spécifique du prochain Synode : comme le Seigneur a marché avec les disciples d’Emmaüs (cf. Lc 24, 13-35), l’Église est invitée à accompagner tous les jeunes, sans exception, vers la joie de l’amour.

Les jeunes peuvent, par leur présence et leur parole, aider l’Église à rajeunir son visage. Un fil rouge relie le Message aux jeunes du Concile Vatican II (8 décembre 1965) et le Synode des jeunes (3-28 octobre 2018), comme le Saint-Père l’a explicité dans son introduction de la Réunion Pré-synodale : « Il me vient à l’esprit le splendide Message aux jeunes du Concile Vatican II. […] C’est une invitation à chercher de nouveaux chemins et à les parcourir avec audace et confiance, en gardant le regard fixé sur Jésus et en s’ouvrant à l’Esprit Saint pour rajeunir le visage même de l’Église, en accompagnant les jeunes dans leur parcours de discernement vocationnel en ce « changement d’époque ».

Clôture du synode sur les jeunes

Trois parties, 12 chapitres, 167 paragraphes, 60 pages : c’est ainsi que se présente le Document final de la XVe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques, sur le thème “Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel”. Le texte a été voté dans l’après-midi du 27 octobre, en Salle du Synode, et le Document a été remis au Pape, qui en a aussitôt autorisé la publication.

Le synode des évêques

Le Synode des Évêques est une institution permanente établie par le Pape Paul VI, le 15 septembre 1965, en réponse au désir exprimé par les Pères du Concile Vatican II de maintenir vivant l’esprit de collégialité engendré par l’expérience conciliaire. Avant même le Concile Vatican II, grandissait l’idée d’une structure qui pourrait fournir aux évêques le moyen d’assister le Pape, d’une manière qui serait à préciser, dans le gouvernement de l’Église universelle.

Bien que le Synode des Évêques soit une institution permanente, ses fonctions et sa collaboration concrète ne le sont pas. En d’autres termes, le Synode des Évêques se réunit et entre en fonction uniquement quand le Saint-Père estime nécessaire ou opportun de consulter l’épiscopat qui, lors d’une Assemblée synodale exprime « son opinion sur des sujets très importants et sérieux » (Paul VI, Discours aux Cardinaux, 24 juin 1967).

croix blanche

Les dernières actus