croix orange
Actualité

Rencontre avec RCF Côtes d'Armor à l'occasion de la Saint-François de Sales

Saint-patron des journalistes, la fête de la Saint-François de Sales est célébrée tous les 24 janvier. Cette année, le diocèse de Saint-Brieuc a rencontré les journalistes de RCF Côtes d’Armor avec qui il existe une forte collaboration. Les studios situés au sein de la Maison diocésaine Saint-Yves, Saint-Brieuc, sont ouverts à tous.

Au coeur de RCF Côtes d'Armor

Nicolas Bihan, journaliste à RCF Côtes d'Armor
Nicolas Bihan, 23 ans, journaliste à RCF Côtes d'Armor

Je me suis orienté vers le journalisme par passion. Déjà, tout petit, j’étais intéressé par la radio, surtout les émissions sportives. J’ai débuté bénévolement en étant commentateur de match le week-end, puis j’ai créé ma propre émission de sport dans une radio associative finistérienne « Radio Évasion ». Après une licence d’espagnol, j’ai fait une formation en journalisme à « Skol Radio » option radio, en Ille-et-Vilaine, en parallèle de piges en presse écrite. Durant six mois, cette formation intensive m’a plongé en totale immersion : le matin  en cours et l’après-midi en direct à l’antenne.

Je connaissais RCF car, durant ma formation, j’avais réalisé un stage à RCF Finistère. Aujourd’hui, je suis salarié et ma mission est très variée, loin de la routine. Je ne sais jamais ce que je vais faire d’un jour sur l’autre. On suit l’actualité, on rencontre des gens, on s’intéresse à leur vie, on couvre des conférences de presse et les matchs de Guingamp… Dans une « journée-type » : je commence par faire le point sur l’actualité avec Dominique Chapron, j’enregistre le flash-info et je fais le lancement du soir pour le « 18h/20h30 près de chez vous ».

Ça me plaît de devoir  m’adapter à chaque situation, certaines personnes sont stressées à l’idée de parler dans un micro, il faut les mettre à l’aise. L’année prochaine, j’ai le projet de créer une émission de sport. C’est un sujet fédérateur et cela permettra d’élargir la cible des auditeurs. Dans 20 ans, je me vois toujours dans le journalisme à part si cela ne me plaît plu. J’ai la chance de faire un métier-passion.

Dominique Chapron, rédacteur-en-chef de RCF Côtes d'Armor
Dominique Chapron, rédacteur-en-chef de RCF Côtes d'Armor

J’ai commencé à RCF Côtes d’Armor en tant que bénévole, fin 1994. A l’époque, je faisais parti de la JOC [ndlr : Jeunesse Ouvrière Chrétienne] et j’ai vu que la radio était à la recherche de bénévoles. Avec un copain, on animait une émission musicale d’un quart d’heure toutes les semaines. Mon objectif était déjà de faire du journalisme. Par la suite, j’ai obtenu une maîtrise d’histoire et au retour de mon service militaire, j’ai eu l’occasion de faire de la radio, quatre mois à plein temps financé par le Conseil régional. Aujourd’hui, cela fait 14 ans que je suis en CDI pour RCF Côtes d’Armor !

Au départ, j’ai débuté en tant qu’animateur-chroniqueur. Cela m’arrivait de faire des interviews lors des congés de la matinalière. Lorsque l’idée de faire de journalisme s’est imposée à moi, je me voyais plus dans la presse écrite qu’en radio. A la maison, mon père lisait les journaux mais n’écoutait pas la radio. Depuis, j’ai chopé le virus ! Le fait de donner des infos chaque jour, c’est penser qu’il y a des gens qui nous écoutent, qui nous attendent… Et puis faire du live, de l’actualité en direct, c’est génial.

La mutualisation des radios RCF au plan régional est une idée à creuser, du moment que les programmes soient cohérents et qu’ils parlent à tout le monde. Normalement, dès septembre prochain, les quatre rédactions bretonnes interviendront conjointement, de 18h10 à 19h du lundi au vendredi. C’est déjà le cas pour « l’Hebdo Région », une émission de 25 minutes tous les vendredis à 18h30.

J’arrive tous les matins à 7h à la radio. Je commence par lire les journaux, je consulte mes mails, j’écris des brèves pour le journal de 8h01 et j’assure une réunion de rédaction à 9h15. Ensuite, je liste les émissions programmées à l’antenne le jour-même. Il n’y a pas d’horaires fixes, ce métier demande de l’anticipation et de la planification de contenus. Durant la journée, je prends contact avec de futurs invités, je réalise des interviews et je me rends à des conférences de presse quand mon agenda le permet. Je suis passionné par les sujets historiques, culturels et économiques ; des sujets que nous essayons de traiter avec un angle religieux.

En studio, le silence est d'or

RCF Côtes d'Armor a été créé en 1992 par Sr Yvonne Hirrien
et Père Yves Bonniec. Eugène Coupel, directeur et écrivain, en fut
le premier directeur. Les studios se situaient à l'origine derrière la basilique
Notre-Dame d'Espérance (St-Brieuc), au sein de la Maison diocésaine.
A partir de 2006, RCF Côtes d'Armor déménage rue de la Corderie,
dans l'enceinte du Cèdre. Depuis 2017, la radio a ses studios au sein de
la Maison Saint-Yves. Créé pour porter la Bonne Nouvelle, RCF Côtes d'Armor
s'est professionnalisé au cours des années et compte aujourd'hui
une soixantaine de bénévoles et cinq salariés.
L'audience de RCF Côtes d'Armor est de 30.000 auditeurs.
micro rcf

RCF, un réseau, une histoire

RCF – Radio Chrétienne Francophone – est un réseau qui compte aujourd’hui 64 radios locales. Créée en 1982, à l’initiative de Mgr Decourtray, alors archevêque de Lyon, et du Père Emmanuel Payen, la radio RCF porte l’ambition de diffuser un message d’espérance et de proposer au plus grand nombre une lecture chrétienne de la société et de l’actualité.

Forte de 600.000 auditeurs chaque jour, RCF compte 64 radios locales et 270 fréquences en France et en Belgique à travers plus de 300 salariés et 3.000 bénévoles.

Ces 64 radios associatives reconnues d’intérêt général vivent essentiellement des dons de leurs auditeurs. Information, culture, spiritualité, vie quotidienne : RCF propose un programme grand public, généraliste et de proximité.

« La joie se partage sur RCF »

C’est cette dimension communicative que les journalistes cherchent à traduire par une formule universelle, puisée au cœur de l’identité chrétienne. Plus qu’une signature, « La joie se partage » est un engagement : celui que les équipes prennent auprès des auditeurs afin de donner envie de comprendre et d’aimer le monde, partager la joie de vivre et de croire.

Dès 6h, RCF apporte une parole d’Espérance pour ouvrir la journée. Dans la Matinale, actualité locale nationale et internationale alternent avec des temps de respirations spirituelles et des chroniques qui aident à mieux comprendre le monde et à se cultiver.

Retour sur un anniversaire

En 2017, RCF Côtes d’Armor fêtait ses 25 ans d’existence. Pour l’occasion, une soirée spéciale s’était tenue en décembre à la Maison Saint-Yves, Maison diocésaine où est désormais regroupée l’évêché, les services et mouvements, ainsi que la radio RCF. Le public a pu notamment visiter les studios et assister à une émission en directe !

Retour en photos sur cet événement…

25 ans de RCF22

Contact

Vous désirez transmettre une information ?
Vous souhaiteriez devenir bénévole ?
N'hésitez pas à prendre contact avec la rédaction !

RCF Côtes d’Armor
Située au sein de la Maison Saint-Yves
81 rue Mathurin Méheut, 22000 Saint-Brieuc
Fréquences :
Guingamp 98.9 FM, Saint-Brieuc 100.6 FM, Lannion 102.1 FM
Tél. :
02 96 62 05 71
Mail : rcf22@rcf.fr
Site : rcf.fr

croix blanche

Les dernières actus

Galets dessinés avec des croix, des poissons…
Fêtes

Semaine Sainte 2019

Actualité Pâques 2019 La Semaine Sainte commence le dimanche des Rameaux, inclut le Jeudi Saint et le Vendredi Saint. Elle s’achève […]

Voir