croix orange
Actualité

Appel au ministère presbytéral de David Plantet

Par l’imposition des mains et le don de l’Esprit Saint, pour l’annonce de l’Évangile du Christ, le service de l’Église et des hommes, Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, ordonnera prêtre David Plantet, le dimanche 28 juin 2020 à 15h30 à la cathédrale Saint-Étienne de Saint-Brieuc.

Ordination presbytérale de David Plantet - 28 juin 2020

Par l’imposition des mains et le don de l’Esprit Saint, pour l’annonce de l’Évangile du Christ, le service de l’Église et des hommes, Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, ordonnera prêtre David Plantet, le dimanche 28 juin 2020 à 15h30 à la cathédrale Saint-Étienne de Saint-Brieuc.

David, sa famille, la paroisse de la Bonne Nouvelle et le Séminaire Saint Yves de Rennes, vous invitent à partager leur joie en vous unissant par la prière. En raison du contexte sanitaire actuel, seul un nombre limité de personnes seront présentes.

Pour vous permettre d’être en communion, la messe d’ordination sera retransmise en direct :

En audio sur RCF Côtes d’Armor :

En vidéo sur le site du Diocèse

 Ou sur la page YouTube du Diocèse

L’ordination presbytérale de David Plantet
pour le diocèse de Saint-Brieuc sera présidée par Mgr Denis Moutel,
et célébrée en la cathédrale Saint-Étienne de Saint-Brieuc
(autorisation exceptionnelle d’ouverture)
.
Places limitées sur invitation pour raisons sanitaires.

« Le Christ Sauveur, grand prêtre d’entre les hommes a fait du peuple nouveau ‘un Royaume, des prêtres pour son Dieu et Père’. […] Le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel, chacun selon son mode propre, participent de l’unique sacerdoce du Christ. Celui qui a reçu le sacerdoce ministériel jouit d’un pouvoir sacré pour former et conduire le peuple sacerdotal, pour faire, dans le rôle du Christ, le sacrifice eucharistique et l’offrir à Dieu au nom du peuple tout entier ; les fidèles eux, de par le sacerdoce royal qui est le leur, concourent à l’offrande de l’Eucharistie et exercent leur sacerdoce par la réception des sacrements, la prière et l’action de grâces, le témoignage d’une vie sainte, leur renoncement et leur charité effective. »

Concile Vatican II, Lumen gentium 10

Extrait du faire-part d’ordination de David Plantet

Les ordinations sont toujours des temps de fête dans la vie d’un diocèse. Elles sont célébrées au cours d’une messe solennelle à laquelle participent activement les fidèles, généralement à la cathédrale. L’évêque préside cette célébration, entouré des prêtres et des diacres du diocèse. L’ordination a lieu après avoir écouté et médité la Parole de Dieu. Si l’imposition des mains et la prière d’ordination sont les éléments essentiels d’une ordination, ils sont entourés de rites préparatoires.

  • L’appel du candidat

Au début de la célébration, l’Église locale demande à l’évêque d’ordonner le candidat (ordinand) pour la charge du presbytérat. Un prêtre, désigné pour cela, atteste à l’évêque que le candidat a été jugé digne d’être ordonné. L’évêque répond alors : « Avec l’aide du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et notre Sauveur, nous les choisissons pour l’ordre des prêtres ». Ce choix est accueilli par un chant comme l’hymne du Gloire à Dieu.

  • L’engagement de l’ordinand

Devant l’évêque et les fidèles rassemblés, le candidat exprime sa volonté d’exercer sa charge en conformité avec la pensée du Christ et de l’Église, le signifiant en mettant ses mains dans celles de l’évêque et promet de vivre en communion avec lui et ses successeurs, dans le respect et l’obéissance. L’appel adressé à l’ordinand dépasse ses propres forces : c’est en se laissant investir par le Seigneur qu’il pourra vraiment accomplir sa mission.

  • La prière d’ordination

Aussitôt après la prière d’ordination, on revêt l’ordonné de l’étole presbytérale et de la chasuble, pour que soit manifesté extérieurement le ministère qu’il devra accomplir dans la liturgie. Puis, l’évêque répand dans les paumes des mains du nouveau prêtre l’huile sainte, mêlée de parfum que l’on appelle le saint Chrême. Enfin, le nouveau prêtre reçoit le pain et le vin, qui deviendront dans l’eucharistie le Corps et le Sang du Christ. L’évêque leur dit alors : « Ayez conscience de ce que vous ferez, imitez dans votre vie ce que vous accomplirez par ces rites et conformez-vous au mystère de la croix du Seigneur ».

Dans la liturgie eucharistique qui suit,
le nouveau prêtre exerce pour la première fois son ministère
en concélébrant avec l’évêque et les autres prêtres.

croix blanche

Les dernières actus