croix orange
Actualité

Retour sur le pèlerinage Lourdes Ados 2024

Du 22 au 27 mai avril 2024, la Pastorale des Jeunes a accompagné une centaine de collégiens en pèlerinage au Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes pour une semaine de pèlerinage. Ce pèlerinage était ouvert aux 5ème et aux 4ème (mais aussi de 3ème n’ayant jamais participé à « Lourdes Ados »). Une attention particulière a été portée auprès des jeunes déscolarisés ou porteurs d’un handicap. Durant ce pèlerinage, l’animation musicale était assurée par les jeunes avec le soutien du Père Paul-Hervé Moy. Un escape game a été également été proposé sur place pour faire découvrir le Sanctuaire de Lourdes et la vie de Bernadette Soubirous.

Photos de l'édition 2024

Lourdes Ados 2024

Le programme, jour après jour

  • Lundi 22 avril : Sanctuaire « by night’ ». Temps en Frat’ pour mieux se découvrir et faire une première découverte des Sanctuaires.
  • Mardi 23 avril : Célébration d’ouverture, visite de Lourdes, enseignement sur la réconciliation, temps de Frat’, veillée en zone pastorale.
  • Mercredi 24 avril : Marche en Frat’ vers Bartrès, visite des sanctuaires, enseignement sur la réconciliation, temps de Frat’, veillée en diocèse.
  • Jeudi 25 avril : Messe pour tous, enseignement « dialogue contemplatif », chemin de croix en Frat’, procession mariale.
  • Vendredi 26 avril : Flash Mob, temps en Frat’, forum et animations diverses, célébration de clôture.

Zoom sur le chemin de croix

Lors du chemin de croix que les jeunes Costarmoricains ont vécu jeudi, il était proposé une méditation au pied de chaque station. Cette méditation accompagne Jésus depuis sa condamnation jusqu’à sa mort sur la croix. En avançant pas à pas, de station en station, ce chemin devient un pèlerinage « en esprit ». Suivre les derniers moments de la vie de Jésus aide chacun à entrer dans le mystère de l’amour de Dieu, manifesté en son Fils qui donne sa vie sur la croix. La quinzième station rappelle que Jésus est ressuscité à Pâques. Dans sa mort et sa résurrection, le Christ présente au Père toute vie humaine.

  • Ière station – Jésus est condamné à mort. « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés. » (Mt 7,1)
  • IIème station – Jésus est chargé de sa croix. « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. » (Mt 16,24)
  • IIIème station – Jésus tombe sous le poids de la croix. « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos » (Mt 11,28)
  • IVème station – Jésus rencontre Marie sa mère. « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. » (Jn 2, 5)
  • Vème station – Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix. « Vous n’avez qu’un seul Père et vous êtes tous frères. » (Mt 23, 8)
  • VIème station – Véronique essuie le visage de Jésus. « Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Mt 25,40)
  • VIIème station – Jésus tombe pour la deuxième fois. « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. » (Mt 16,24)
  • VIIIème station – Jésus console les filles de Jérusalem. « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! » (Lc 23,28)
  • IXème station – Jésus tombe pour la troisième fois. « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même. » (Mt 16,24)
  • Xème station – Jésus est dépouillé de ses vêtements. « Elle est étroite, la porte ; il est resserré, le chemin qui conduit à la vie » (Mt 7, 14)
  • XIème station – Jésus est attaché à la croix. « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ! » (Lc 23,34)
  • XIIème station – Jésus meurt sur la croix. « Père, en tes mains je remets mon esprit. » (Lc 23,46)
  • XIIIème station – Jésus est descendu de la croix et remis à sa mère.
  • XIVème station – Jésus est mis dans le sépulcre.
  • XVème station – Jésus est mis au tombeau. « A l’endroit où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin, un tombeau neuf dans lequel on n’avait encore déposé personne. A cause de la préparation de la Pâque juive, et comme ce tombeau était proche, c’est là qu’ils déposèrent Jésus. » (Jean 19, 41-42)

Flashmob sur le parvis de la Basilique Notre-Dame du Rosaire

Les temps en fraternités

Deux priorités étaient données aux jeunes afin de vivre au mieux les temps en fraternité :

  • Un temps de relecture en Frat. L’objectif ? Découvrir le Seigneur présent et agissant au cœur de ce pèlerinage. Si les jeunes sont venus, c’est d’abord parce que le Seigneur, par différentes médiations, veut rencontrer chacun personnellement. La relecture aide à le comprendre et le voir.
  • Le sacrement de pénitence et de la réconciliation. C’est à l’animateur de la Frat’ de discerner quand il a été bon de le proposer aux jeunes. Un temps d’enseignement a permis de préparer les pèlerins à ce sacrement, à travers notamment le témoignage de ceux qui l’ont déjà vécu.
Les jeunes étaient également invités en fraternités à prendre un temps autour de l’Évangile du jour, faire une démarche avec les signes de Lourdes, visiter le parvis Sainte-Bernadette, participer aux animations autour des Vocations, sur le CCFD, Pax Christi… visiter la tente des jeunes dans la Prairie.

Témoignages

J’ai eu la chance de partir à Lourdes en tant que « grand jeune ». Cette expérience m’a permis de découvrir de nombreuses choses et le milieu de l’animation qui m’était inconnu.

J’avais pour mission de réaliser des récaps en images du jour pour les montrer le lendemain. Cela a permis aux jeunes de visualiser leur journée de la veille chaque jour.

Les temps forts tels que les messes ou les moments Spi’ en frat’ m’ont énormément plu. La présence d’autres grands jeunes m’a particulièrement édifiée, lors des veillées où les jeunes étaient au cœur de l’animation à travers des scénettes de théâtre.

Le thème de la semaine avec l’Évangile du bon pasteur a rythmé le séjour et m’a aussi marquée, cela a permis aux jeunes de s’identifier à une brebis à la suite de Jésus et de suivre son chemin!

Hâte de repartir en septembre avec l’Hospitalité diocésaine ! Et un grand merci au staff de nous avoir permis de vivre cette semaine mémorable.

Être chrétien ne veut pas dire être parfait, au contraire. Etre chrétien, pour moi, c’est la chercher cette perfection. Autrement dit, ressembler à notre Créateur, lui qui est parfait et qui nous a créé à son image. Et quoi de mieux que de faire comme son Fils unique qui a donné sa vie pour pardonner les péchés des hommes et, durant toutes sa vie partager, et proclamer la Parole de Dieu. A chaque moment de ma vie; Dieu m’a donné une chance de le louer et lui rendre grâce.

Finalement, même en étant croyant, l’adolescence a installé du doute sur ma foi. Et puis Dieu m’a sauvé chaque jour et il me montre le vrai chemin à travers sa Création et les gens qui m’entourent. Alors, j’ai trouvé ma place pour être moi-même une brebis et prendre par la main les autres brebis pour aller vers notre berger. Comme ces jeunes pèlerins, j’ai vécu Lourdes il y a 5 ans pour la première fois, c’était une redécouverte de ma foi. Puis une deuxième ensuite une troisième au tant qu’hospitalier, des moments inoubliable. 
Et le revivre cette année pour une 4 fois avec vous, c’était juste incroyable. La magie de lourdes à ébloui vos visages et ouvert votre cœur, je l’espère à Jésus pour l’apprendre à le connaître.
 
Je remercie Marie qui nous a donné l’opportunité que les enfants de Dieu se rapprochent de lui. 
Alors, pour conclure, je vous souhaite de grandir avec l’amour de Dieu, mais surtout apprendre à admettre que tomber est normal, mais se relever avec Dieu, c’est encore mieux.
Comme a pu nous dire le Père Yves, il n’y a ni mauvais ni bon chrétien. Il n’existent que des personnes qui croient. Mais finalement c’est quoi une personne qui croit ?
Moi même, il y a quelques années, je n’avais pas la réponse. Croire en qui, en quoi ? Comment y croire mais surtout comment faire pour exprimer ma foi ? A l’heure d’aujourd’hui, je pense avoir compris réellement ce que ce mot signifie pour moi. Car finalement tous ici, nous croyons en Dieu, en la foi, mais nous l’exprimons de différentes manières. Certains vont à la messe, d’autres prient chez eux et d’autres partagent leur foi (comme nous les animateurs/accompagnateurs…), il y a pleins de manière de l’exprimer. Et c’est à nous de la trouver !
 
A l’heure d’aujourd’hui, je suis fier de dire que je vais à la messe tous les samedis, que je fais parti de l’Apalou (aumônerie de Loudéac), que je suis fier d’être avec vous cette semaine mais, plus que tout, que je suis chrétien. Alors aujourd’hui, Santiago, Juliette et moi, nous représentons l’équipe de jeunes animateurs pour témoigner de notre vie de chrétien. Cela fait seulement deux ans jour pour jour que je suis parti à Lourdes en tant que jeune pèlerin (comme vous finalement).

Message de Mgr Denis Moutel

En 2022, Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, avait invité les jeunes pèlerins « à accueillir toutes les surprises de Lourdes » et leur avait donné quelques conseils :

  • Ouvre grands tes yeux pour regarder ce qui se passe dans ce lieu saint et pour comprendre !
  • Ouvre ton cœur au groupe dont tu fais partie et à tous les jeunes et adultes du pèlerinage. Chacun a quelque chose à donner afin que tout se passe bien pour tout le monde.
  • Ouvre-toi à la prière, à la présence de Dieu qui veut faire en toi, comme pour Marie à Bernadette, de grandes choses.
  • Demande-lui de changer en toi ce qui a besoin d’être changé, d’ouvrir ce qui est fermé, d’adoucir ce qui est trop dur, de consolider ce qui est fragile.
Depuis les Apparitions de 1858 de la Vierge Marie, des millions de personnes à travers le monde se pressent chaque année à Lourdes pour vivre la grâce de ce lieu. Le Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes est avant tout le lieu de la guérison des corps et des cœurs où l’on vient prier humblement celle qui a révélé son nom à Bernadette Soubirous : « Je suis l’Immaculée Conception ». Venir à Lourdes pour la première fois, c’est d’abord regarder et découvrir ce lieu visité par la Vierge Marie à dix-huit reprises, en 1858. C’est ressentir la foi de ces milliers de pèlerins répondant à l’appel de la Vierge de “venir ici en procession” et observer l’espérance de tous les pèlerins malades venus chercher au pied de la Grotte un peu de réconfort et – pourquoi pas – la grâce d’une guérison. Voir la charité de tous ceux, bénévoles et hospitaliers, qui viennent se mettre au service des autres, c’est vivre en actes le Message de Lourdes. Dans une société marquée par l’individualisme, Lourdes veut répondre par la fraternité. Au culte du corps, Lourdes veut répondre par la dignité de toute vie. A la défiance, Lourdes répond par la confiance. A l’isolement et la solitude, Lourdes répond par le rassemblement et la joie.
croix blanche

Les dernières actus