croix orange
Actualité

Mgr Denis Moutel en visite pastorale dans le Pays de Guingamp

Du 23 au 25 janvier et le 29 janvier 2024, Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, était en visite pastorale dans la Communauté pastorale du Pays de Guingamp, qui rassemble les paroisses de Notre-Dame de Bon Secours, Notre-Dame des Fontaines, Saint-Briac de Bourbriac, Bégard/Belle-Isle et Callac. Zoom sur la journée du mercredi 24 janvier qui s’est déroulée entre Pontrieux et Guingamp.

Photos de la journée du 24 janvier 2024

Visite pastorale de Mgr Denis Moutel dans le Pays de Guingamp - Janvier 2024

Durant la matinée, visite de l’église de Pontrieux

Samuel Le Gaouyat, maire de la commune de Pontrieux, a fait visiter l’église en travaux de Pontrieux à Mgr Denis Moutel. « Il y a une belle caisse de résonance dans cet édifice. Petit à petit, on y arrive mais c’est un vaste chantier. Ce sont des travaux impressionnants, importants. »

L’occasion de témoigner de la restauration du Christ en croix, fierté locale datée du XVIIème siècle. « C’est une pièce unique en France découverte en pièces en 2010. Dans le cadre de ses études, une étudiante l’a entièrement rénové au Louvre selon les techniques de conservation en vigueur. Aujourd’hui, le Christ en croix est revenu et protégé. Au moment de la réouverture de l’édifice, on devra travailler à son emplacement. Je pense qu’il serait intéressant que l’étudiante fasse une conférence pour qu’elle explique son travail. »

Samuel Le Gaouyat a expliqué à Mgr Denis Moutel qu’au fur et à mesure de l’avancée des travaux, de mauvaises surprises ont été découvertes. « On a souhaité mettre en place une étude globale structurelle du bâtiment. Nous avons découvert que des éléments de charpente étaient atteints… », a-t-il déploré. « Humidité, chaleur, ombre : c’est le cocktail de la mérule… », a souligné un artisan sur place.

Le maire de Pontrieux a également évoqué la rénovation de la façade de l’église, notamment au niveau des joints cimentés. « Il faudrait que nous changions de technique pour revenir à une technique plus ancienne : la chaux. » Ce que confirme Mgr Denis Moutel :  « Le ciment confine et la chaux respire. C’est une technique qu’on a redécouvert dans beaucoup d’églises, notamment à la cathédrale de Saint-Brieuc. »

La presse en parle :

Partage d’Évangile pendant la messe

Évangile : « Voici que le semeur sortit pour semer » (Mc 4, 1-20)

En fin de matinée, une trentaine de personnes se sont réunies à la Maison paroissiale de Pontrieux pour participer à la célébration eucharistique présidée par Mgr Denis Moutel, en présence des prêtres de la communauté pastorale du Pays de Guingamp. En début de messe, l’évêque de Saint-Brieuc et Tréguier a proposé à l’assemblée présente de vivre un partage d’Évangile.

  • Paroissiens : « Il nous faut de la bonne graine et de la bonne terre pour avancer, pour que ça grandisse. Mais il y a des ronces, des cailloux. Parfois, il y a des ronces qui nous étouffent et qui empêchent la Parole. Ce n’est pas toujours facile de vivre ensemble, c’est le sol pierreux. On voit nombre d’enfants au caté qui n’ont pas de racines. »
  • Mgr Denis Moutel : « Est-ce qu’on peut dire que vous avez reçu de bonnes racines ? Oui ! La Parole a porté de bons fruits. Bienvenue à Théo qui se prépare au baptême. La joie n’est pas l’absence d’épreuves mais Dieu qui se donne dans le Christ, dans l’eucharistie. »
  • Hervé Guévellou, diacre permanent : « Être au bord du chemin, cela peut nous arriver à nous-mêmes. Cela me fait penser à l’aveugle Bartimée, c’est notre mission de rejoindre ceux au bord du chemin. »

  • Abbé Anselme Atsou : « Cela ne peut être que Dieu qui donne gratuitement, qui prend le risque de donner. Nous n’avons pas tous les mêmes capacités mais Dieu compte sur nous. »

  • Abbé Gladimir Museau : « Nous sommes un seul corps mais avec différents membres. Nous vivons l’unité dans la diversité. Chacun, dans son talent, porte du fruit. Nous n’avons pas les mêmes dons mais nous avançons tous vers un même but. »

Début d'après-midi avec les CPAE

CPAE = Conseil paroissial aux affaires économiques

Mercredi après-midi s’est tenue une rencontre entre les différents CPAE des paroisses de la communauté pastorale du Pays de Guingamp et Mgr Denis Moutel, à la Maison paroissiale de Pontrieux. « Le CPAE est un organisme voulue par l’Église, ce conseil et nécessaire pour donner à la mission les moyens dont elle a besoin à travers la recherche des ressources et comment dépenser du mieux possible », a expliqué en introduction Mgr Denis Moutel. « Ce que nous vivons en terme économique doit être au service de la mission. La synodalité veut dire qu’on marche ensemble. »

Les échanges ont évolué vers le coût et l’avenir du bulletin inter-paroissial. Jef Philippe, diacre permanent et impliqué dans la communication paroissiale, a présenté les évolution du bulletin, notamment à travers la baisse des abonnés. « Le coût du bulletin (heures salariées dédiées, imprimeur, frais d’expédition…) est divisé au prorata du nombre d’abonnés par paroisse », explique-t-il. Cependant, celui-ci reste positif. « La population du Pays de Guingamp n’est pas toujours proche des nouveaux moyens de communication, le bulletin inter-paroissial est un outil qui arrive directement dans les chaumières. »

André Lasterre, engagé au sein de la paroisse de Pontrieux, se souvient avoir fait envoyer le bulletin inter-paroissial aux adultes baptisés de l’année, aux parents d’enfants catéchisés, aux couples préparant leur mariage… « Je n’ai pas renouvelé l’opération l’année suivante car cela avait un coût mais j’ai remarqué que dix foyers s’étaient abonnés suite à cette initiative. »

Au terme de ces échanges, Mgr Denis Moutel a questionné les membres des CPAE sur leurs priorités budgétaires dans leur paroisse :

  • La réfection des orgues ! La musique apporte  quelque chose à la liturgie.
  • L’entretien des photocopieuses ! C’est important pour bien communiquer.
  • La formation des bénévoles engagés en comptabilité, dans la chorale, dans les équipes baptême et funérailles.
  • La professionnalisation du poste de secrétaire, pourquoi pas un poste commun sur la communauté pastorale !
  • L’aide aux prêtres dans l’entretien du presbytère.

La soirée avec les jeunes

Durant la soirée, Mgr Denis Moutel s’est présenté à la Maison paroissiale de Guingamp pour rencontrer les lycéens, étudiants et jeunes professionnels engagés en aumônerie sur le Pays de Guingamp. Une dizaine de jeunes ont répondu présents, ainsi que des prêtres de la communauté pastorale. « Une visite pastorale, c’est une présence de l’évêque sur le terrain à travers différentes rencontres, comme je le fais avec vous », a-t-il expliqué.

Corentin, Mathilde et Gaëlle appartiennent à un groupe de rencontres et de prière, accompagnés par l’abbé Mathieu Colin. « On se voit tous les mercredis. Cela permet d’échanger sur notre foi entre jeunes catholiques. Actuellement, nous nous réunissons autour de l’humanité et de la dignité de Jésus. » Ces derniers sont conscients qu’il n’est pas aisé de se dire chrétiens sur leur lieu d’étude. « Notre difficulté est de toucher plus largement les étudiants du pôle supérieur à l’UCO. Le grand défi est de rencontrer de nouvelles personnes pour avancer ensemble au sein de l’aumônerie. »

Noélie, une jeune femme de 19 ans, a apporté un témoignage très personnel sur son parcours de foi. « J’étais musulmane, j’ai demandé le baptême au jour de mes 18 ans. Je suis en processus… tranquillement… J’ai participé aux JMJ cet été, je suis revenue avec une grande joie. On était tous au même endroit pour un seul but. C’était magique. Désormais, j’ai fait une retraite spirituelle à Timadeuc, je projette de me rendre à Lourdes en tant qu’hospitalière auprès des malades. »

Guénolé, jeune professionnel, a témoigné de son parcours au sein des mouvements d’action catholique. « Je me suis pas mal investi au sein du MRJC (Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne), les camps d’été. J’ai bien aimé accompagner les jeunes au Sanctuaire de Lourdes, vivre les moments de partage… Aujourd’hui, j’ai moins de temps pour m’investir. Mais oui, pourquoi ne pas intégrer le groupe de prière des étudiants ! »

Mgr Denis Moutel a été questionné par les jeunes et a pu éclaircir certains fondamentaux en pastorale. « Le premier moment important dans la foi, c’est la rencontre avec Dieu qui nous donne son Esprit Saint. Il nous appelle à la liberté. Nous sommes humains, intelligence et corps, cœur et émotions. Pour moi, le vrai tatouage est la marque imprimée que Dieu inscrit dans notre cœur. Aller à la messe est un acte de foi. Être présent, c’est être disponible au Seigneur. Cela créé un rendez-vous, la messe est toujours l’occasion de riches rencontres. » Hervé Guévellou, délégué général du diocèse de Saint-Brieuc, a pris la parole pour apporter son témoignage. « Dans la messe, il y a une dimension communautaire très importante. Si je ne suis pas là, je manque à la communauté. Les uns sont portés par les autres. »

"Après la visite pastorale de Mgr Moutel dans la Communauté Pastorale du Pays de Guingamp", un article de Jef Philippe, diacre permanent. "Parmi les objectifs de l’évêque on pouvait repérer son désir de « découvrir ensemble et faire découvrir à l’évêque des réalités humaines » ; « soutenir l’engagement missionnaire des acteurs pastoraux » ; « vivre un discernement pastoral pratique. » Le tout en ménageant « des moments forts d’invitation à la prière, en y associant les fidèles : « nous avons besoin de vous, nous avons besoin de votre prière : messe, prière du matin ou du soir. » » C’est sur ces bases qu’il a arpenté nos villes, bourgs et campagnes, avec des membres de l’équipe épiscopale : le père Hervé Le Vézouët, vicaire général ; Hervé Guévellou, délégué général, Mmes Sabine De Villartay et Angèle Guinard. Nos quatre prêtres et des diacres selon leurs disponibilités ont également accompagné Mgr Moutel au long de ces journées. C’est donc en tant que pasteur que l’évêque est venu rencontrer et écouter les fidèles de son diocèse."
croix blanche

Les dernières actus

Au Congrès Mission lors d'une messe

Congrès Mission 2024

Actualité Congrès Mission 2024 « Le Congrès Mission permet à tous les chrétiens de commencer leur année en choisissant de suivre le […]

Voir