croix orange
Actualité

Breizh Diaconie, une première édition sous le signe de la fraternité

Samedi 12 octobre 2019, a été organisée une journée fraternelle à l’initiative des Diaconies des Côtes d’Armor, du Finistère et du Morbihan au Sanctuaire Notre-Dame de Toute Aide à Querrien (La Prénessaye) ; l’occasion de se rencontrer et de partager. 300 personnes ont répondu à cet appel.

Photos de la journée

Breizh Diaconie 2019

"Ce sont devenus des amis"

« Pourquoi est-on là aujourd’hui ? », demande en guise d’introduction Pascale Jousset, déléguée diocésaine auprès de la diaconie pour le diocèse de Quimper. « On est là pour être heureux ! », s’exclame Calibri, un clown venu avec deux comparses animer la journée pluvieuse. Le ton était donné. Avant de rejoindre les ateliers, « nous allons commencer par prier ensemble, c’est une façon de s’accueillir les uns les autres », reprend Pascale. Durant ce temps de recueillement, le père Gérard Nicole, recteur du sanctuaire marial, a rappelé sa joie que cette journée ait pu voir le jour. « En fait, c’est Marie qui nous a invités. Chaque pèlerin qui passe ici est un invité de la Vierge Marie. Ici, nous sommes attendus » ; rappelant qu’à La Prénessaye, « on peut tout demander à la mère de Jésus ». Anne-Marie, conteuse biblique du diocèse de Saint-Brieuc, a pris la parole pour évoquer l’histoire de Jeanne Courtel, une jeune bergère sourde et muette ayant reçu la visite de la Vierge Marie en 1652, faisant du hameau de Querrien le seul lieu de Bretagne d’apparition de la Vierge reconnu par l’Église Catholique.

Très vite, le silence est rompu lorsque le top départ des ateliers est donné. Initiation à la danse bretonne, travail de modelage, jeux en bois ou encore apprentissage de la couture, chaque participant était invité à rejoindre l’activité de son choix… mais surtout d’aller à la rencontre de l’autre. « Nous n’étions pas sûrs que les personnes osent se mêler, qu’ils n’arrivent pas à dépasser un entre-soi. Mais si ! Les participants se sont mélangés dès les premières heures de la journée », se réjouissent les organisateurs. Auguste, participant originaire des Côtes d’Armor, raconte avoir retrouvé à la Breizh Diaconie des pèlerins « de Brest, de Redon et de Vannes » avec qui il est parti en pèlerinage à Lourdes avec Pierre d’Angle. « Ce sont devenus des amis », avoue-t-il, ému. Un peu plus loin, Marc, finistérien, assure que les personnes qu’il accompagne sont « dans un état d’esprit très positif, qu’elles ont envie d’aller à la rencontre et de célébrer ensemble ». Pour Françoise – ou Fanfan –, venir du Morbihan pour participer à cette journée fraternelle était l’occasion de faire découvrir l’association Stéphane Bouillon présente auprès des personnes sans-abri. « Cette journée fraternelle nous a permis de faire connaissance, de créer du lien et de découvrir le Sanctuaire Notre-Dame de Toute Aide que je ne connaissais pas jusqu’à présent ».

Être tout soutien pour nos frères

L’après-midi fut consacré à la découverte du « Champs des Apparitions », lieu où la Vierge Marie est apparue à Jeanne Courtel, avant une marche reprenant le circuit de la procession du 15 août, lors de la fête de l’Assomption. « Il y a une petite côte, aidons ceux qui ont plus de mal à marche car c’est ça la diaconie ! », appelle le père Gérard Nicole en tête de cordée. L’eucharistie, présidée par ce dernier et en présence de prêtres et de diacres des Côtes d’Armor, du Finistère et du Morbihan, a clôturé la journée, donnant un souffle nouveau aux participants venus chercher réconfort et fraternité. « La promesse de bonheur par les liens de famille, c’est très important. Mais Jésus dit : ‘Heureux ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la mettent en pratique. Le vrai bonheur, c’est de rester libre », a rappelé le recteur du Sanctuaire marial dans son homélie. « Marie habite avec nous pour nous apprendre à être toute aide et tout soutien pour nos frères les plus fragiles ».

Au terme de cette journée, chaque participant retiendra un sourire, une parole ou un signe, comme pour Marc Jouan, délégué épiscopal à la diaconie pour le diocèse de Vannes. « Nous avons eu une éclaircie durant la marche qu’on a appelé ‘le sourire de Marie’ ». Durant quelques heures, « nous avons pu prendre le temps de bien faire les choses, sans précipitation ». Ces paroles font écho à celles de Pascale Jousset. « C’était un gros enjeu que d’organiser une journée entre les diaconies de Bretagne mais je crois que le pari est relevé ! J’ai été touchée par les visages rayonnants, il y avait une belle diversité ». Pour Benoît Gosselin, leur homologue dans les Côtes d’Armor, quand on parle de diaconie, « on parle d’un service du lien fraternel, d’une réalité du quotidien très humble », ce qui a finalement été vécu durant cette Breizh Diaconie 2019.

Pour aller plus loin

Calvaire au Sanctuaire marial de Querrien (La Prénessaye)
symbolisant le lieu des apparitions de la Vierge Marie

Contacter
le Sanctuaire Notre-Dame de Toute Aide
à Querrien (La Prénessaye – Côtes d’Armor) :

croix blanche

Les dernières actus

enfants à l'école
Catéchèse

Qu’est-ce que la catéchèse ?

Actualité Qu’est-ce que la catéchèse ? La catéchèse est une activité de l’Eglise. Elle consiste d’abord à permettre à chaque personne […]

Voir