croix orange
Actualité

Clôture du Jubilé des 25 ans du diocèse de Djougou (Bénin)

A l’occasion des célébrations de la clôture du Jubilé des 25 ans du diocèse de Djougou (Bénin), ce dimanche 17 janvier 2021, un message de Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, aux diocésains sera lu ; ce dernier n’ayant pas pu se déplacer à cause des conditions sanitaires en vigueur.

Intervention de Mgr Denis Moutel

  • Message pour la clôture du Jubilé des 25 ans du diocèse de Djougou

A l’occasion des célébrations de la clôture du Jubilé des 25 ans du diocèse de Djougou, ce dimanche 17 janvier 2021, je suis heureux de vous écrire ma reconnaissance pour les liens profonds qui unissent nos deux diocèses.

Je remercie son excellence Monseigneur Pascal N’Koue, archevêque de Parakou et administrateur apostolique de votre diocèse, de m’avoir invité pour cet événement. Malheureusement la persistance de la pandémie du coronavirus m’empêche de vous rejoindre, avec la délégation qui était prévue.

Dans ma prière d’action de grâce, je fais mémoire de Mgr Paul Vieira dont le témoignage et l’amitié ont fortement porté la relation entre nos deux diocèses. Sa mission continue autrement auprès de nous tous, dans le Christ.

Dans ces liens qui nous unissent, et en ce jubilé de votre diocèse, nous recevons le don de Dieu et nous comprenons qu’il nous rend capables de donner à notre tour : donner plutôt que prendre, être pour les autres et non pas pour soi, annoncer sans cesse l’Evangile : c’est le don de la foi, le « fidei donum » ! Merci pour les prêtres que vous nous envoyez !

Soyez heureux dans ces journées de jubilé ! Que le Seigneur vous bénisse et qu’ll vous conduise, par l’intercession de Notre-Dame de Toute Aide et de saint Yves, dans l’amour et la vérité, la justice et la paix.

+ Denis Moutel
Évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

  • Coopération entre les diocèses de Djougou et de Saint-Brieuc

Dans le cadre d’un livret qui sera publié prochainement par le diocèse de Djougou, Mgr Denis Moutel a souhaité contribuer à sa manière à travers un témoignage sur la coopération entre nos deux diocèses, de Djougou et de Saint-Brieuc.

« La célébration d’un jubilé est une grâce pour que notre mémoire soit non seulement ‘vive’ et reconnaissante concernant le passé, mais également féconde pour l’avenir et pour la mission que le Seigneur nous confie maintenant. C’est pourquoi j’écris bien volontiers ces quelques lignes, avec la conviction qu’en toutes choses, c’est Dieu qui est à l’œuvre et que le Seigneur Jésus-Christ conduit son Eglise-famille par le don toujours renouvelé de l’Esprit Saint. […] C’est la mission et la joie de l’Évangile qui doivent être notre trésor partagé. Je me suis souvent étonné de la générosité de votre diocèse envers nous, avec le partage du dynamisme de vos prêtres dans notre Église un peu vieillie et notre France doutant d’elle-même. Au fil des échanges, je vois combien vous êtes vous-mêmes reconnaissants envers les missionnaires qui sont venus pour annoncer l’Évangile dans vos régions. A travers eux et avec nous, vous êtes reliés aux racines de la vie chrétienne qui ont porté tant de fruits au long des siècles. »

Mgr Paul Vieira entouré de Mgr Lucien Fruchaud, évêque émérite du diocèse de Saint-Brieuc (à gauche) et de Mgr Denis Moutel, son successeur lors de la clôture du synode diocésain en juin 2017.

Programme du Jubilé

  • Vendredi 15 janvier : Célébration de 25 mariages à Badjoudè
  • Samedi 16 janvier : Dédicace de l’Eglise de Coparfo et envoi en mission des catéchistes
  • Dimanche 17 janvier : Messe pontificale de clôture du Jubilé à l’évêché de Djougou

Symbolique du logo du diocèse de Djougou

  • Sens spirituel

Ce logo reflète les armories du premier évêque de Djougou Monseigneur Paul Vieira. Il repose fondamentalement sur sa spiritualité (la trilogie : croix-hostie-Vierge Marie) ; sa pensée et sa pastorale (exposer la foi de l’Eglise sans provoquer, avec charité) ; et un réel désir de sauvegarder la paix (main dans la main on soutien son prochain). Choisies avec précaution, les couleurs du logo sont en lien direct avec la mission d’évangélisation.

  • Signification des couleurs

Rouge : désigne la passion, « Esprit Saint, allume en nous le feu de ton amour« . Bleu ciel : pour la couleur mariale. Aux noces de Cana la Vierge nous chuchote à l’oreille « Faites tout ce qu’il vous dira« . Jaune : La Royauté, « Seigneur que ton règne vienne« . Dorée : La dignité des baptisés, « Qui croira et sera baptisé sera sauvé« . Blanche : La pureté, « Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu« . Violet : La pénitence dans l’humilité. Souvenons-nous que nous sommes poussière et que nous redeviendrons poussière. « Jésus doux et humble de cœur, rendez mon cœur semblable au vôtre« . Vert : l’espérance, le règne à venir. Nous croyons en la résurrection des morts et à la vie éternelle. Orange : La lumière, le soleil, « vous êtes la lumière du monde et le sel de la terre« . Noir : les ténèbres à combattre. Jésus nous rassure : « J’ai vaincu le monde« .

  • Autres significations

La main dans la main : C’est le symbole de l’Église famille de Dieu de Djougou. « Nous ne sommes pas des êtres solitaires, nous sommes ecclésiaux, il faut que nous commencions à vivre encore mieux cette charité fraternelle, qui manque parfois dans l’Église catholique. Il nous manque la chaleur fraternelle, […] or c’est le Christ qui a créé l’Église pour que nous soyons comme une famille

La lumière jaillissant sur les fidèles est la force du Saint Esprit qui prédispose et facilite le dialogue entre les hommes et les femmes à l’accueil, l’adhésion des valeurs morales et spirituelles. Le disciple du Christ doit se faire charité, afin d’être un instrument efficace propre à l’évangélisation.

La lettre C dorée symbolise la voie royale de la charité et la persévérance dans les épreuves. Mgr Vieira parlait des trois C. Toute âme est comme une voiture à trois chevaux : son Corps avec son aptitude physique ; son Cœur avec beaucoup d’amour pour aimer son prochain ; son Cerveau avec beaucoup d’initiatives, de discernement, de sagesse, et de justice, pour rendre raison de sa foi.

L’assemblée des fidèles en Violet, nature ecclésiale du peuple empreinte de miséricorde de Dieu, dans sa communion avec les saints du Ciel, particulièrement avec Sainte Thérèse de Lisieux, sainte patronne du diocèse.

La Trilogie (Crux, Hostia, Virgo) : c’est la devise de Mgr Vieira. De même que les insectes se laissent instinctivement attiré par un point lumineux, ainsi le peuple de Dieu vers la croix, la lumière qui éclaire nos ténèbres, le Soleil levant de notre histoire, c’est la victoire définitive sur le Mal.

La carte géographique du département de la Donga, peinte de deux couleurs symbolise les grâces principales que les fidèles implorent : la sainteté et la paix.

Aller plus loin

croix blanche

Les dernières actus