Retour sur le Grand Pardon 2018 de Sainte-Anne d’Auray

croix orange
Actualité

Retour sur le Grand Pardon 2018 de Saint-Anne d'Auray

Pardon 2018 de Sainte Anne d'Auray

La presse en parle

Retrouvez toutes les images et reportages réalisés par les journalistes locaux. Revivez la messe pontificale présidée par Mgr Denis Moutel sur RCF !

Homélies de Mgr Denis Moutel

Mgr Denis Moutel a présidé le Grand  Pardon 2018 de Sainte-Anne d’Auray. Retrouvez ici ses homélies :

Lors de la messe pontificale
Jeudi 26 juillet 2018

« Tu choisiras la vie », ce sont les mots que Yvon Nicolazic entend de celle qui est déjà venue le visiter, lumière au coeur de la nuit.Il se laisse conduire dans la confiance. Il n’était plus seul.

Lors des vêpres
Jeudi 26 juillet 2018

J’ai choisi d’écouter avec vous le passage de la lettre de St Paul aux Colossiens, dont la première phrase est inscrite sur mon bâton pastoral et sur mon anneau : « puisque vous êtes aimés de Dieu… »

Qui est Sainte Anne ?

Le culte de sainte Anne a grandi en Orient d’abord, dans le rayonnement de celui de la Vierge Marie, spécialement dans le mystère de sa Conception Immaculée, de sa Nativité et de sa présentation au Temple. Le  26 juillet marque sans doute l’anniversaire de la dédicace d’une basilique à Constantinople élevée en l’honneur de sainte Anne  au 6ème siècle. Les Franciscains l’ont inscrite à leur calendrier le 26 juillet 1263.

A travers le monde, sainte Anne est vénérée et priée dans un nombre important de lieux de culte, basiliques, églises et chapelles. Entre autres à Rome, dans l’église paroissiale Sainte-Anne du Vatican, à Jérusalem, dans  la basilique Sainte-Anne de Beaupré au Québec, au Congo, dans l’église Sainte-Anne de Brazzaville, mais aussi en Asie, en Birmanie et à Ceylan. En France, le premier sanctuaire dédié à sainte Anne fut l’ancienne cathédrale d’Apt en Vaucluse, au 11ème siècle. En Bretagne, le culte de sainte Anne est lié à la première évangélisation de l’Armorique, aux 7ème et 8ème siècles.

Sanctuaire de Sainte-Anne d'Auray

C’est le premier lieu de pélerinage breton, où Sainte Anne, la grand-mère de Jésus, apparut à un laboureur, Yvon Nicolazic, et lui dit en  breton : « Me zo Anna mamm Mari ». «Je suis la mère de Marie ». C’était le 25 Juillet 1624, veille de la fête de Sainte Anne. Le 7 mars suivant, suite à l’appel de Sainte Anne, Yvon Nicolazic découvre dans son champ du Bocenno une statue de Sainte Anne venant d’une vieille chapelle tombée en ruine.

Parmi les millions de pèlerins venus ici depuis 1625, le plus célèbre est le Bienheureux Jean-Paul II, pèlerin de Sainte-Anne d’Auray le 20 septembre 1996. Il a actualisé le message devant les 160.000 pèlerins venus le rencontrer ici lors de la messe et a donné un message d’encouragement aux jeunes familles rassemblées l’après-midi dans le parc du mémorial.

croix blanche

Les dernières actus